En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Location : des logements inoccupés moins de 5 semaines en moyenne

Combien de temps s’écoule entre le départ d’un locataire et l’arrivée d’un nouveau ? Si on en croit une étude récente, cette période est de 4,6 semaines en moyenne. Une durée qui se réduit d’année en année.

Logement vacant

Moins de 5 semaines, c’est donc la durée moyenne pendant laquelle un logement en location reste inoccupé en 2017, selon l’observatoire Clameur. Cette durée ne cesse de réduire, estimée à 5,7 semaines début 2016 et marquant son plus haut pic en novembre 2014 (8,5 semaines).

Toutes les régions de France ne sont cependant pas égales en matière de logement vacants. En effet, si les Pays de la Loire se placent en haut de classement avec 10,6 semaines en moyenne, l’Île-de-France et l’Aquitaine ferment la marche avec respectivement 4,4 et 3,2 semaines.

Vers un redémarrage du marché locatif en 2017

Ces durées d’inoccupation font écho au rebond du marché locatif privé fin 2015 et s’étant poursuivi en 2016. Un redémarrage du marché en 2017 est pressentit par l’observatoire Clameur. « 2017 se poursuit, ainsi, sur cette même lancée, malgré le traditionnel calme hivernal, explique Michel Mouillart, économiste et directeur de l’observatoire. L’activité progresse ces 2 premiers mois de 2017, du jamais vu depuis 20 ans ».

Quid de l’assurance pendant la période inoccupée ?

Pendant une période d’inoccupation du logement, celui-ci n’est plus couvert par le contrat d’assurance habitation souscrit par le locataire au moment de la signature du bail. En cas de sinistre survenant dans le bien loué, aucune prise en charge ne sera possible et l’ensemble des frais seront à la charge du propriétaire. Une assurance habitation pour propriétaire non-occupant (PNO) peut être souscrite pour protéger un logement vacant.