En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Passoires thermiques : les logements classés G interdits à la location dès 2023

La ministre du Logement Emmanuelle Wargon a annoncé mercredi au Figaro que les propriétaires d’habitations, consommant beaucoup d’énergie, ne pourront plus louer leurs biens à l’horizon 2023. Il s’agit de la première pierre d’un plan beaucoup plus vaste pour éradiquer les passoires thermiques d’ici 2028.

salle de bain logement location insalubre

Avis aux propriétaires des pires passoires thermiques en France : il faudra réaliser des travaux de rénovation énergétique pour louer son bien avant 2023. La ministre du Logement Emmanuelle Wargon a annoncé mercredi au Figaro que les logements plus énergivores ne pourront plus être mis en location d’ici 2 ans en France.

Les logements visés par cette mesure sont ceux classés G sur leur diagnostic de performance énergétique (DPE), ayant une consommation énergétique excédant 450 kilowattheures par m² et par an. Les propriétaires sont donc avertis alors que des contrôles seront effectués sur les annonces des agences immobilières dès 2023.

Assurance habitation : le diagnostic immobilier
Lire l'article

4,8 millions de locations énergivores interdites en 2028

Un décret devrait d’ailleurs paraître ce mercredi selon les informations du Figaro. 90 000 logements – dont 70 000 privés – sont concernés par cette échéance, ce qui représente seulement 4% des passoires thermiques aujourd’hui en France. Il s’agit ici de la première étape d’un projet de loi issu de la Convention citoyenne pour le climat.

L’objectif est d’interdire la location de 4,8 millions de logements énergivores d’ici 2028. La ministre explique d’ailleurs assumer « de démarrer doucement avec un seuil assez peu contraignant pour s’attaquer en priorité aux pires passoires thermiques et laisser un peu de visibilité aux autres propriétaires », avant de « monter en puissance par la suite ».