Logement : la location de passoires thermiques sera interdite à partir de 2028

En 2028, il ne sera plus possible de louer des habitations classées F ou G, qui consomment énormément d’énergie. Une mesure du gouvernement pour en finir avec les passoires thermiques.

Carnet numérique pour les logements neufs

Dans quelques années, il sera impossible de mettre à la location des logements dont les performances énergétiques sont très mauvaises. Dimanche 14 mars, les députés se sont en effet prononcés en faveur de l’interdiction de location des passoires thermiques. La loi entrera en vigueur en 2028.

 « On ne pourra considérer comme décente une passoire thermique », s’est réjouie Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement. Concrètement, sont concernés les logements classés F ou G sur le diagnostic de performance énergétique (DPE). On en compterait actuellement près de 5 millions en France, dont plus de 2 millions en location.

Nouvelles exigences avant 2028

Toutefois, le gouvernement ne compte pas attendre 2028 pour mettre des mesures en place. Dès le 1er juillet 2021, le DPE sera opposable. Un locataire pourra donc se retourner contre son propriétaire, et un acheteur contre son vendeur en cas de manquement.

Dès 2025, les seuils de consommation énergétique des logements deviendront par ailleurs plus exigeants. Les barèmes seront connus courant 2021, selon Le Figaro. Des députés de tous bords politiques ont demandé en parallèle des mesures pour accompagner les propriétaires qui devront réaliser des travaux de rénovation énergétique.