En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Louer sa cave, un business très lucratif pour les investisseurs

Avec une rentabilité brute qui peut s’élever à 13%, la location de cave est devenue le bon filon pour ceux qui veulent investir dans l’immobilier.

Remontez vos bouteilles de vin et faites de la place : votre cave peut vous rapporter gros ! C’est ce qui ressort d’une étude révélée ce lundi par Le Parisien sur la location des caves. Avec un coût de l’immobilier en hausse vertigineuse, nombreux sont les locataires à avoir besoin d’une pièce de rangement à prix cassé. La demande a bondi de 118% entre 2018 et 2019.

Certains particuliers ont très bien compris ce système et investissent dans les caves plutôt que dans les studios et les appartements, qui coûtent beaucoup plus cher. Selon l’étude faite à Paris, la rentabilité brute peut grimper jusqu’à 13%, pour un prix d’acquisition oscillant entre 1 500 et 4 000 euros. C’est plus rentable encore qu’une place de parking.

Paris, une exception pour la location de cave

Dans la capitale, la location de cave varie du simple au double en fonction des arrondissements. On peut par exemple payer 12€ par m² chaque mois dans le 18e arrondissement, contre près de 23€ le m² dans le 3e, le 4e ou encore le 6e arrondissement. Une disparité qui suit, bien entendu, la hiérarchie des prix de l’immobilier.

Cette étude vient confirmer la croissance d’un marché locatif répandu dans les principales villes françaises. Cependant, il faut relativiser la forte rentabilité des caves, surtout cantonnée à Paris. Pour rappel, la location d’une cave à Lyon, Bordeaux, Toulouse ou Lille varie entre 10 et 13€, contre plus de 20€ pour la capitale. C’est aussi parce que l’achat est moins coûteux.