En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Harcèlement scolaire : les Français mobilisés contre ce fléau

Jeudi 7 novembre, c’est la Journée nationale contre le harcèlement scolaire. De nombreuses initiatives de l’Etat, d’associations et de personnalités ont lieu partout en France.

harcelement scolaire

Le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement se caractérisent par des brimades à répétition, des moqueries collectives contre un même individu qui se trouve ainsi isolé. Ce mal existe dans toutes les cours de récréation, et de plus en plus sur les réseaux sociaux. Il touche 700 000 enfants, soit un enfant sur dix.

Le ministère de l’Education s’engage donc pleinement pour tenter d’y mettre fin et proposer des solutions aux enfants harcelés. La première mesure a été d’instaurer une Journée nationale contre le harcèlement scolaire, le 7 novembre, ainsi que la mise à disposition d’un site internet pour les témoins et les victimes. Des initiatives ont lieu toute la journée en France.

Témoins et victimes : parlez-en !

A Lyon, par exemple, six associations organisent une marche publique à 18h30 entre la place Lyautey et la place Brosset. Deux joueuses de football lyonnaises, Eugénie Le Sommer et Amel Majri, ont tourné une vidéo pour inciter les témoins de harcèlement à réagir. Les internationaux français Olivier Giroud et N’Golo Kanté ont eux aussi participé à la campagne de sensibilisation.

Pour rappel, le premier geste à avoir lorsque l’on est victime ou témoin est d’en parler. Un numéro gratuit, le 30 20, permet d’entrer en relation avec un référent académique. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le téléphone, parlez-en à un enseignant, un infirmier, un CPE ou encore au directeur. S’il s’agit d’un cyberharcèlement, le ministère de l’Intérieur propose la plateforme Pharos contre les contenus illicites ; sinon, avertissez la plateforme sociale qui devra y mettre fin.

Face au développement des violences scolaires et du harcèlement, les assurances scolaires proposent aujourd’hui une couverture contre ces risques. Comparez les différentes assurances pour trouver celle qui est le mieux adaptée à votre situation.