En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

73% des étudiants ont des difficultés à trouver un logement

Véritable parcours du combattant à chaque rentrée, trouver un logement est une réelle difficulté pour près de 8 étudiants sur 10. Manque de logements disponibles, loyers trop élevés… Comment expliquer ce problème récurrent ?

studio-appartement

Les étudiants sont 73% à rencontrer des difficultés pour trouver un logement et ce quel que soit le type de logement recherché, révèle une étude menée par Consortium Immobilier auprès d’étudiants âgés de 18 à 25 ans.

Des difficultés liées pour 70% des sondés à des loyers trop élevés ou à des ressources trop faibles. Le manque de logements disponibles est également un problème pour 21% d’entre eux.

L’étude révèle que les étudiants sont 59% à rechercher une location meublée, 37% une location vide et 31% une chambre en cité U. Les adeptes de la colocation ne sont que 22% tandis que l’hébergement chez leurs parents ou famille est choisi par seulement 7% des étudiants.

Le logement compte pour 80% du budget étudiant

Si 70% des étudiants éprouvent des difficultés face aux loyers trop élevés, c’est en partie dû au fait que le logement est leur poste de dépense principal, soit 80% de leur budget, très largement devant les frais de scolarité (8%) et les dépenses alimentaires (7%).

D’autant plus que pour 85% des étudiants, le budget mensuel (charges comprises) est de moins de 500€ tandis que 13% ont un budget mensuel compris entre 500€ et 800€. L’étude révèle que seul 1% des étudiants dispose de plus de 800€ par mois.

Astuce Malynx !

Au moment d’intégrer un nouveau logement, comparer les assurances habitation peut aider à faire quelques économies sur cette dépense obligatoire tout en bénéficiant d’une couverture adaptée à la vie étudiante.