Rentrée étudiante : le coût de la vie et des loyers n’en finit plus de grimper

Alors que la rentrée étudiante approche, l’Unef (Union nationale des étudiants de France) révèle mercredi que le coût de la vie pour les étudiants a augmenté de 2,5 % cette année. Tour d’horizon des chiffres à retenir en fonction des villes qui présentent des écarts assez conséquents en fonction des régions.

rentrée étudiante coût logement étudiant

Une rentrée étudiante qui s’annonce (encore) coûteuse

La vie étudiante n’est pas toujours au beau fixe en matière de finances. Entre le budget à allouer aux transports, à l’alimentation, le loyer ou encore l’assurance logement, ce sont plusieurs centaines d’euros qui sont déboursées chaque année. À cela s’ajoute la difficulté à trouver un job étudiant durant la saison estivale.

Et cela n’ira pas en s’arrangeant à en croire l’Unef qui pointe un coût de la vie en hausse, notamment du transport (près de 1 % supplémentaire en moyenne). Par ailleurs, les aides accordées aux étudiants sont en chute libre puisque l’Union nationale des étudiants en France nous rappelle que ce sont près de 40 euros que « les étudiants ont perdu chaque année en aides directes depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron en 2017 ». Pourtant, dans le même temps, le coût de la vie étudiante a augmenté de 10 % en 4 ans

Des loyers encore trop élevés dans les grandes villes

Une fois encore, c’est Paris se place en tête des villes les plus chères pour la vie universitaire avec 1 276,69 € mensuels à dépenser. Il faut dire que le budget du logement gonfle de manière non négligeable les sommes dépensées en fin de mois. Derrière Paris, on retrouve : 

  • Nanterre (Hauts-de-Seine), avec 1 170,69 € ;
  • Créteil (Val-de-Marne), avec 1 133,69 € ;
  • Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), avec 1 118,69 €.

Il faut jeter un œil du côté de la neuvième place pour trouver Nice, première ville en dehors de la région parisienne et de l’Île-de-France. La ville de « Nissa » est donc dans le top 10 avec 1 064,49 euros mensuels. Lyon est à la 11e place (1 035,82 €), Bordeaux à la 12e (1 010,14 €) et Lille 16e (948,74 €). Limoges ferme la marche à la 47e place avec 793,24 € (soit un écart de plus de 37 % avec Paris !).

Vers une baisse des prix dans la capitale

Seul point positif au tableau, l’encadrement des loyers qui a mené à une baisse du coût des logements, notamment à Paris, de 4 %. Nous avons donc là une preuve que la mesure porte ses fruits, d’autant plus que le prix du loyer a quant à lui augmenté dans des villes comme Toulon (+ 6 %) ou Angers (+ 5 %). 

Astuce Malynx !

LeLynx.fr, comparateur d’assurances, vous accompagne dans le cadre de votre recherche d’assurance habitation étudiant ! Confrontez jusqu’à 40 offres en quelques minutes à peine et réalisez jusqu’à 171 € d’économies ! Pour cette rentrée, économisez !