Logement étudiant : toujours de fortes disparités entre Paris et la province

A l’heure où les étudiants commencent leurs recherches de logements pour la rentrée 2021, une étude pointe les différences de loyers entre Paris et la province. Un studio dans la capitale coûte en moyenne 826€ par mois, contre 480€ à l’échelle nationale.

logement etudiant

Pour beaucoup d’étudiants, le mois de juin est marqué par la recherche d’un logement en vue de la rentrée. Et côté budget, les prix peuvent varier du simple au double selon les villes. C’est ce qui ressort du dernier baromètre publié par SeLoger et Le Parisien. Pour un studio, il faut compter en moyenne 480€ à l’échelle de la France.

Sans surprise, la moyenne est bien plus élevée en région parisienne. Les loyers montent en flèche en Ile-de-France : 826€ à Paris, 714€ à Nanterre, 704€ à Sceaux, 677€ à Versailles ou encore 672€ à Créteil. Hors région parisienne, les villes les plus chères sont Nice (570€), Aix-en-Provence (552€), Lyon (528€) et Bordeaux (513€). Des prix qui s’expliquent par la tension du marché et une demande supérieure à l’offre.

Les villes moyennes plus abordables

Certaines villes moyennes offrent des loyers bien plus abordables pour les étudiants. A Poitiers, le loyer mensuel moyen pour un studio est par exemple de 352€. Même tendance à Clermont-Ferrand (370€), Nancy (388€), Tours (399€) ou encore Dijon (401€).

Une étude réalisée par Opinionway pour SeLoger en avril dernier montrait que les étudiants n’étaient pas prêts à consacrer un tel budget à leur habitation. Pour 72% d’entre eux, les grandes villes universitaires ne comptent pas assez de biens abordables. Le logement représente 1/3 des dépenses pour 70% des jeunes. 57% doivent se faire aider par des proches, 54% bénéficient des APL et 20% travaillent à côté de leurs études.