Piscines : quels systèmes de sécurité pour les enfants ?

Certaines piscines doivent être équipées d’un dispositif de sécurité afin de prévenir les risques de noyade, notamment de jeunes enfants. Cela s’applique aux piscines privées de plein air, dont le bassin est totalement ou partiellement enterré. Il ne concerne pas les piscines des établissements de natation qui font l’objet d’une surveillance par un maître nageur, les piscines non enterrées et les piscines closes.

piscines

Source image : Lefigaro.fr

Votre comparateur d’assurance habitation LeLynx.fr vous en dit plus sur les moyens de sécuriser votre piscine.

Les normes de sécurité obligatoires

  • La barrière de protection :

Doit empêcher le passage d’un enfant de moins de 5 ans sans l’aide d’un adulte, résister aux actions de l’enfant, notamment en ce qui concerne le système de verrouillage de l’accès au bassin et ne pas provoquer de blessure.

  • La couverture de sécurité, ou bâche :

Doit empêcher l’immersion involontaire d’un enfant de moins de 5 ans, résister au franchissement d’un adulte et ne pas provoquer de blessure.

  • L’abri ou la structure recouvrant entièrement le bassin :

Doit rendre le bassin inaccessible à un enfant de moins de 5 ans lorsque l’abri est fermé et ne pas provoquer de blessure.

  • L’alarme :

Doit être réalisée, construite ou installée de façon à ce que toutes les commandes d’activation et de désactivation ne puissent pas être utilisées par un enfant de moins de 5 ans. Les systèmes de détection doivent pouvoir détecter tout franchissement du bassin par un enfant de moins de 5 ans et déclencher un dispositif d’alerte constitué d’une sirène.

Assurance pour votre piscine

Si ce n’est pas déjà fait: pensez à prévenir votre assureur de la construction d’une piscine qu’il puisse établir un avenant à votre contrat d’assurance habitation. Si votre piscine n’est pas conforme aux obligations énoncées ci-dessus, aucun assureur ne la couvrira. La garantie de responsabilité civile est essentielle, si une personne se blesse ou se noie dans votre bassin, vous serez tenu pour responsable. Une extension de votre assurance habitation doit donc être faite.

En cas de non respect de l’obligation d’équiper votre piscine d’un dispositif de sécurité, vous vous exposez à une amende allant jusque 45 000€.

En outre, le constructeur ou l’installateur qui ne vous fournit pas la note technique prévue risque une amende du même montant.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres