Partager sa résidence secondaire

Acheter une résidence secondaire ça fait rêver mais ça coûte cher. Il existe des solutions alternatives qui permettent d’être propriétaire à plusieurs et ainsi de partager les frais.

Votre comparateur d’assurance habitation LeLynx.fr vous présente ces différentes options.

Le «Timeshare»

Également appelé la location en temps partagé. Vous n’achetez pas un appartement mais le droit d’occupation de ce lieu. Le montant que vous allez devoir débourser dépend de plusieurs facteurs: la taille du lieu (de une à trois chambres), l’endroit où se trouve le bien, la durée pendant laquelle vous allez occuper le lieu et la date de cette occupation. Vous aurez par exemple, pour 10 000 €, une semaine aux Canaries dans un appartement de 2 chambres en juillet, à vie. Ce droit d’occupation est souvent lié à une bourse d’échange qui permet de le troquer contre un appartement identique, à n’importe quelle période de l’année, dans le monde entier.

Les risques de ce système: beaucoup d’arnaques se sont développées. Le promoteur qui propose son appartement en Timeshare en garde la propriété et vend uniquement le droit d’utilisation sur environ 50 semaines. Certains escrocs vendent trop de droits d’utilisations, les propriétaires ne peuvent alors plus utiliser l’appartement comme ils le souhaiteraient.

Dans ces conditions le Timeshare devient plus couteux que rentable.

Acheter sa résidence à plusieurs

Autre possibilité : acheter à plusieurs. Cela s’appelle la consommation collaborative, certains sites comme Je rêve d’une maison proposent des biens à acheter à plusieurs. Les co-acheteurs fixent eux-mêmes les règles d’utilisation, le site indique le prix du marché et le prix à payer en cas de partage. Pour être sûre d’avoir les mêmes exigences que ceux avec qui on achète, on répond à quelques questions sur l’ordre, la décoration, l’équipement, la présence d’enfants, les tendances à faire la fête… Les co-acheteurs peuvent alors se rencontrer et visiter le bien. Le site ne fait pas que la mise en relation, il accompagne tout au long de l’achat qui se fera par le biais d’une SCI. Chacun y détient alors des parts à hauteur de sa participation.

Attention aux clauses de la SCI car en cas de revente vous pourriez rencontrer des difficultés si les conditions ne sont pas bordées!

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres