La Garantie Universelle des Loyers (GUL), beaucoup de bruit pour rien ?

Vous en avez fatalement entendu parler, la Garantie Universelle des Loyers (GUL) a été adoptée par l’Assemblée nationale mercredi 15 janvier 2014. Votre comparateur d’assurance habitation LeLynx.fr vous propose d’explorer dans le détail cette loi afin de savoir ce qu’elle apporte de nouveau.

Qu’est-ce que la GUL?

Derrière cette sonorité étrange se cachent les initiales de la mesure phare du projet de loi sur le logement. Adoptée au mois de janvier sous sa forme réduite, cette mesure permet de faciliter l’accès au logement pour les locataires. La barrière principale qui empêche un locataire de louer un appartement se situe souvent au niveau du propriétaire et de sa crainte de l’occupant.

Cette garantie, défendue par Cécile Duflot, qui y voit la «création d’un droit nouveau», offre aux propriétaires la possibilité d’être couverts pendant 18 mois: ils seront assurés par le gouvernement d’un minimum de loyers payés en cas de difficultés avec le locataire. Le montant étant calculé et plafonné sur la base du loyer médian du quartier. Le nombre d’expulsions devrait alors être limité grâce au traitement anticipé des impayés.

Les propriétaires ayant proposé à la location un logement impropre à l’habitation seront exclus du dispositif.

Quelles avancées avec la GUL?

Donc, face au problème des locataires qui obtiennent difficilement un logement, l’État offre cette solution, seulement voilà, dans sa forme réduite, la GUL n’est plus obligatoire. En pratique, le bailleur aura la possibilité de cocher une petite case pour refuser cette garantie, il pourra alors demander une personne caution aux locataires.

S’il n’y a pas d’obligation du côté des propriétaires, il n’y a pas d’égalité des locataires face à leurs propriétaires.

On peut également penser que de toute façon, le propriétaire reste celui qui a les cartes en main, puisque face à plusieurs dossiers de demandeurs, c’est lui qui va choisir celui qui lui semble avoir les reins les plus solides. Ce qui revient à peu près au même.

Mais loin d’être inutile, cette mesure offre tout de même à ceux qui n’en avaient pas, une personne caution aux garanties solides: l’État! Il y a bien quelques propriétaires que cela devrait rassurer.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres