Tout savoir sur la garantie catastrophes naturelles

catastrophe naturelle

Heureux propriétaire, votre unique crainte est qu’une catastrophe naturelle vienne dévaster votre logement ? LeLynx.fr vous explique tout ce que vous devez savoir sur la garantie catastrophes naturelles afin de mieux vous prémunir contre un phénomène qui, sachez le, peut arriver n’importe où et à n’importe qui.

Une garantie obligatoire, automatique et collective

Êtes-vous couvert contre les catastrophes naturelles ? Mais d’abord, que désigne-t-on par catastrophes naturelles ?

Qu’il s’agisse d’un tremblement de terre, d’inondations ou encore de glissement de terrain, la garantie catastrophes naturelles ne ressemble pas aux autres assurances, puisqu’elle est un produit de la loi.

Étant donné que cette assurance ne fait pas l’objet d’un contrat propre, elle se présente comme une garantie supplémentaire, incluse dans toute assurance dommage.

En d’autres termes, toute personne assurée pour son habitation au-delà de la seule responsabilité civile, peut être indemnisée des dégâts occasionnés à ses biens en cas de catastrophes naturelles.

Par ailleurs, l’état de catastrophe naturelle est constaté par arrêté interministériel qui détermine les zones et les périodes où s’est située la catastrophe ainsi que la nature des dommages occasionnés par celle-ci.

Si vous êtes victime d’une catastrophe naturelle, vous disposez alors de 10 jours après la parution de l’arrêté au Journal officiel pour en faire la déclaration à votre assureur.

L’indemnisation suite à une catastrophe naturelle

Vous avez été victime d’une catastrophe naturelle ? Pour être indemnisé, vous devez fournir à votre assureur:

  • un descriptif des dommages subis précisant leur nature ;
  • une liste chiffrée de tous les objets perdus ou endommagés accompagnée de tout type de documents permettant d’attester de l’existence et de la valeur des biens (factures, photographies, par exemples).

les objets endommagés doivent être conservés pour être examinés par l’assureur ou l’expert désigné.

Sauf si votre contrat d’assurance habitation prévoit un remboursement plus rapide, vous devez être indemnisé dans un délai de 3 mois à compter :

  • de la date de remise effective de l’état estimatif des biens endommagés ;
  • ou de l’arrêté de catastrophe naturelle, si sa publication est postérieure.

si la catastrophe naturelle a rendu votre maison inhabitable, l’assureur peut prendre en charge les frais de relogement lorsque le contrat d’assurance prévoit une garantie frais de relogement, ou de gardiennage (frais de garantie assistance).

Une franchise s’applique toujours lors de la mise en jeu de la garantie catastrophes naturelles. Si la franchise n’est pas contractuelle, elle est légale !

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres