Échange de logements pour les vacances : comment ajuster son assurance habitation ?

échange de maisons

Échanger son appartement ou sa maison ? La formule, économique, séduit de plus en plus de vacanciers. Mais un dégât des eaux, une vitre brisée ou une fuite de gaz peuvent gâcher le plus idyllique des séjours. Aussi, pour partir en toute sérénité, quelques ajustements dans le contrat d’habitation sont nécessaires entre le propriétaire et l’assureur.

Lors d’un échange de maison ou d’appartement, chaque famille devient responsable des dommages qu’elle peut causer aux biens mobiliers et immobiliers de ses hôtes et de son voisinage. Avant de partir en vacances, il est donc important de se mettre d’accord, de préférable par écrit, sur les formalités à accomplir, afin que chaque occupant soit bien couvert.

Vérifier les termes des assurances multirisques habitation

Les assurances multirisques habitation couvrent les dommages causés à un logement. Elles sont généralement assorties d’une « garantie responsabilité civile villégiature », qui protège les occupants du logement des dommages causés par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux, lorsqu’ils séjournent hors de leur lieu de résidence.

Toutefois, cette garantie connaît fréquemment des limites de temps et d’espace. Il convient donc de vérifier :

  • que le lieu de résidence de la villégiature est pris en compte par le contrat ;
  • que la durée du séjour est bien couverte par la garantie.

Le budget vacances des Français a diminué de 4,8 % en 2015 et s’élève en moyenne à 1 979 euros.

Adapter la garantie de responsabilité civile

échange de maisons vacancesUn échange de logement peut  justifier l’intervention des assureurs. Ces derniers pourront vérifier que les garanties couvrent de la même façon le propriétaire et ses hôtes et qu’elles prennent en charge les dommages corporels des occupants, lors d’un défaut d’entretien de l’habitation.

Dans certains cas,  les contrats d’habitation sont modifiés et augmentés d’un avenant destiné à adapter les garanties. La clause « pour le compte de qui il appartiendra » protège les occupants envers les biens mobiliers et immobiliers du propriétaire. La clause « abandon de recours » engage le propriétaire et son assureur à ne pas réclamer d’indemnisation aux occupants.

L’échange de voiture

Lorsque l’échange de logement est assorti d’un prêt de véhicule, la responsabilité doit être garantie aux tiers et aux passagers du véhicule. Le contrat d’assurance auto ne doit pas contenir de clause de conduite exclusive. En effet, certaines garanties ne sont effectives que lorsque le conducteur est mentionné dans le contrat.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres