Assurer son mobil-home : les garanties à souscrire

Mobil-home dans un camping

Tout comme une maison ou un appartement est protégé par un contrat d’assurance habitation, les mobil-homes doivent être couverts par une offre incluant – au minimum – une garantie responsabilité civile, que la résidence mobile soit en circulation ou non.

Une assurance obligatoire

Considérés par la loi comme des véhicules habitables, les mobil-homes doivent obligatoirement faire l’objet d’un contrat d’assurance spécifique. En cas de sinistre, la responsabilité civile du propriétaire est ainsi couverte, tout comme le mobil-home en tant que tel et les biens qui s’y trouvent. Pour ce faire, il est judicieux de se rendre chez un assureur spécialisé : leur expertise permettra de mieux cerner les garanties nécessaires à ces « maisons mobiles ».

Astuce Malynx !

Les contrats mobil-home sont généralement commercialisés par les assureurs sous les termes d’assurance « caravane » ou d’assurance « habitation individuelle ».

Un prix variable selon les prestations

Selon que le mobil-home soit installé dans un camping, un Parc résidentiel de loisirs (PARL) ou qu’il soit fréquemment en circulation sur les routes, le niveau de risques à couvrir varie fortement.

Après identification des besoins du propriétaire et du niveau de protection à apporter, les compagnies d’assurance proposent généralement deux types de prestations :

  • L’assurance généraliste. Ce contrat de base réunit les garanties classiques comme la responsabilité civile, la protection des droits de l’assuré, la protection juridique recours, la garantie incendie et tempête, une protection contre les dégâts des eaux, les bris de glace et les catastrophes naturelles et technologiques ;
  • L’assurance spécialisée. Plus complète, mais aussi plus onéreuse, cette offre peut comprendre une assistance à domicile, une garantie contre le vol, le vandalisme et les détériorations, la protection des objets de valeur et des bijoux, une garantie valeur à neuf du mobilier, ou encore le bris de matériel informatique ou électronique.

Comme pour n’importe quel contrat d’assurance, il est important de vérifier les exclusions de garanties (ce que la formule ne couvre pas), les franchises à régler en cas de dommage, ainsi que les délais de carence.

Les locataires d’un mobil-home n’ont pas à souscrire de contrat d’assurance. Son prix est compris dans le montant du loyer.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres