L’assurance propriétaire non-occupant (PNO)

Un logement non-occupé peut devenir le cauchemar de son propriétaire en cas de sinistre. Heureusement, il existe une assurance habitation spécialement dédiée aux propriétaires non-occupants (PNO).

Assurance propriétaire non-occupant

L’assurance propriétaire non-occupant (PNO) peut être souscrite par le propriétaire d’un logement pour le protéger en cas de sinistre, même s’il est vacant. Contrairement à l’assurance locataire, elle n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée. L’assurance PNO propose une couverture équivalente à une multirisque habitation (MRH).

Astuce Malynx !

L’ensemble des primes d’un contrat d’assurance propriétaire non occupant est déductible des revenus fonciers.

Les cas de souscription

Il existe plusieurs types de situations dans lesquelles il est judicieux pour un bailleur de souscrire une assurance propriétaire non-occupant :

  • lorsque ses locaux sont vacants (exaprès le départ d’un locataire) ;
  • si le locataire n’est pas assuré ou si son assurance n’a pas une couverture suffisante (ex : en cas d’éclatement d’une canalisation dû au gel) ;
  • quand la présomption de responsabilité du locataire n’entre pas en jeu (ex : dans le cadre d’un vice de construction).
Depuis février 2014, la loi Alur autorise les propriétaires non-occupant à souscrire une MRH au nom des locataires négligents. Le bailleur peut répercuter le prix de l’assurance sur le loyer mensuel.

Les garanties de l’assurance PNO

Sinistre

Tout comme une assurance multirisque habitation, l’assurance propriétaire non-occupant propose des garanties qui couvrent le logement en cas de sinistre :

  • une garantie en cas d’incendie, de vol ou vandalisme des biens immobiliers, de dégâts des eaux, d’événement climatique et de bris de glace ;
  • une indemnisation des aménagements immobiliers, de l’électroménager encastré, des dommages électriques et du mobilier ;
  • les recours des voisins et des tiers.

Il existe cependant des garanties spécifiques à l’assurance PNO, qui prennent en compte :

  • les vices de construction ;
  • les défauts d’entretien ;
  • les troubles de jouissance (si le locataire fait un usage du logement qui ne respecte pas le contrat de location) ;
  • les recours des locataires (si le locataire fait appel à la justice pour rendre compte du mauvais état du logement).
Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

    Bonjour,
    Je cherche une assurance PNO couvrant uniquement la responsabilité civile du propriétaire non occupant
    Cordialement

    Répondre

    Bonjour @AYME,
    Malheureusement nous ne comparons pas ce type d’assurance. Vous pouvez vous renseigner auprès de différents assureurs.

    Répondre

    Bonjour – je recherche une assurance responsabilité civile propriétaire non occupant mais pour des garages indépendants – avez vous un produit adéquat? – cordialement – Ph JANSSENS

    Répondre

    Bonjour

    Je dispose d’un appartement en location assuré en copropriété, les colocataires décident de vendre leur appartement.
    Je souhaites assuré mon propre appartement qui a une surface de 77m2…
    Je suis non occupant!!
    J’attends des propositions
    Merci d’avance
    B.Blanquet

    Répondre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres