Assurance habitation : qu’est-ce que la garantie rééquipement à neuf ?

Parce que nul n’est à l’abri d’un dégât des eaux, d’un incendie, d’un vol ou d’un autre sinistre, susceptible d’endommager un bien dans le logement, la garantie rééquipement à neuf peut s’avérer bien utile dans un contrat d’assurance habitation.

Pour comprendre la garantie rééquipement à neuf, il faut d’abord savoir que lorsqu’un de vos biens est endommagé à cause d’un sinistre dans votre logement, votre assurance habitation vous indemnise sur la valeur de remplacement (ou valeur d’usage) du bien endommagé au jour du sinistre.

1/ Le remplacement d’un bien volé ou endommagé par un bien neuf identique

Généralement, dans les contrats multirisques habitation, votre assureur vous propose 2 types d’indemnisation, pour les biens mobiliers endommagés : la valeur d’usage et la valeur à neuf.

La valeur d’usage est une valeur de remplacement au jour du sinistre. Prenons l’exemple d’une télévision que vous avez payé 800 euros en 2008. Elle est complètement détruite. Dans le cadre de votre contrat d’assurance habitation, l’assureur ne vous rendra pas 800 euros.

En effet, selon l’Article L121-1 du Code des Assurances, «l’indemnité due par l’assureur à l’assuré ne peut pas dépasser le montant de la valeur de la chose assurée au moment du sinistre.»

L’assureur prend en compte non seulement la réalité des prix du marché actuel mais il retire en plus un pourcentage de vétusté, c’est la valeur à neuf.

Ainsi, il va d’abord se concentrer sur la valeur actuelle d’une télé neuve équivalente en tous points à celle que vous aviez achetée il y a 3 ans. Il est clair et évident qu’une télévision avec les mêmes caractéristiques est moins chère aujourd’hui qu’il y a 3 ans.

En pratique, pour une TV payée 800 euros en 2008, votre assureur vous remboursera 500 euros en 2011.

A cela il faut naturellement ajouter un coefficient de vétusté. Ce coefficient dépend du bien lui-même, à savoir qu’une télé se déprécie plus rapidement qu’une table par exemple.

Si l’assureur estime que l’usure de votre télé lui a fait perdre 30% de sa valeur, il va déduire ce coefficient de la valeur du bien au jour du sinistre, donc 500 – 30%, c’est-à-dire 350 euros. Ainsi, il ne vous rendra que 350 euros.

Au final, vous perdez 150 euros. Sauf si vous avez souscrit une garantie rééquipement à neuf puisque celle-ci ne prend pas en compte la vétusté. Autrement dit, avec une garantie rééquipement à neuf, votre assurance habitation vous rend 500 euros.

2/ Un délai de 6 mois pour remplacer le bien avec la garantie rééquipement à neuf

Pour faire jouer votre garantie rééquipement à neuf, vous devez obligatoirement remplacer votre bien endommagé dans un délai de 6 mois.

Sachez par ailleurs que si la réparation est moins chère que le remplacement, votre assureur habitation optera pour la réparation.

De la même manière, il y a toujours un plafond global de garantie des biens mobiliers. S’il est faible parce que vous avez mal évalué vos biens au départ ou que vous ne les avez jamais réévalués, votre indemnisation ne sera pas totale en cas de sinistre.

D’un contrat d’assurance habitation à l’autre, les clauses de la garantie rééquipement à neuf varient du tout au tout, pensez toujours à comparer les assurances habitation avant de souscrire !

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres