En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Inondations : 275 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

Le gouvernement s’est réuni ce mercredi pour faire le point sur les inondations de janvier. 275 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle.

Inondation et MRH

Les sinistrés des inondations du mois de janvier seront bientôt indemnisés. Le gouvernement a réuni le 14 février la commission de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle en procédure accélérée. Bilan : 275 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle et bénéficieront d’un dispositif de solidarité nationale.

Les dossiers de 156 autres communes ont été ajournés en attendant des expertises complémentaires. Pour rappel, la crue de janvier a fait déborder de nombreux cours d’eau, comme la Seine, la Marne, l’Yonne, le Rhône ou la Saône. L’Ile-de-France avait été particulièrement touchée par le phénomène.

Une indemnisation rapide

La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle devrait permettre une indemnisation plus rapide des sinistrés. Les assurés qui ont souscrit une assurance habitation bénéficient d’une garantie catastrophe naturelle, grâce à laquelle ils seront remboursés dans un délai maximum de 3 mois. Il est toutefois nécessaire d’envoyer sa déclaration de sinistre dans les 10 jours qui suivent la publication de l’arrêté.

Le coût des dégâts des crues de 2018 devrait être « plutôt inférieur aux dernières inondations de 2016 », selon le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. Il y a deux ans, 812 communes avaient été placées en état de catastrophe naturelle. D’après la Fédération Française de l’Assurance (FFA), les inondations avaient coûté 1,4 milliard d’euros.