Assurance habitation multirisque : les prix augmentent encore

Les achats de propriété, ou du moins les transactions immobilières, ont flambé suite aux confinements stricts de 2020. Ceci a remis la question de l’assurance habitation au centre des préoccupations de nombreux Français. Mais, n’est-ce pas paradoxal de voir que le prix des assurances multirisques augmente toujours ?

Les raisons d’une telle hausse de prix

Les contrats habitation multirisques (MRH) ont vu leur prix bondir de 0,9% entre 2019 et 2020 et sont susceptibles de grimper encore de 1,5 à 2% en 2021. Comment expliquer cette hausse ?

  • L’achat de maisons secondaires a explosé : l’INSEE recensait 3,6 millions de maisons secondaires sur le territoire en 2020. Les maisons étant plus chères à assurer qu’un appartement et plus difficiles à entretenir à distance, cela impacte le prix de l’assurance.
  • Le coût de réparation lié aux sinistres joue beaucoup. Il ne s’agit plus tellement de cambriolages ou de dégâts du bâtiment mais davantage de dommages causés par des catastrophes naturelles ou de situations déclenchées par le climat (incendies, tempêtes, inondations…). Les coûts s’élèveraient environ à 1,35 milliard d’euros pour l’année écoulée.
  • La fluctuation des prix est remarquable d’une région à l’autre. Une assurance habitation multirisques à Lille est 156 euros moins chère que son équivalent à Montpellier par exemple.
Les assureurs ont pour obligation de baser leurs prix sur l’Indice de la FFB (Fédération Française du Bâtiment), lui-même indexé sur le prix de revient d’un immeuble standard à Paris… Or, ce prix est évidemment en hausse tous les ans !

C’est le bon moment pour comparer les contrats d’habitation !

N’hésitez plus si vous pensez que vous subissez une hausse de prix trop importante sur votre contrat d’habitation. Un comparateur, à l’image de LeLynx.fr, peut vous aider à y voir plus clair sur vos besoins en tant qu’assuré et à faire des économies sur votre facture !