En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Piscine : comment faire des économies d’eau et d’énergie ?


Une piscine, c’est de bons moments en perspective…mais aussi beaucoup d’eau et d’énergie dépensées ! Que ce soit par conscience écologique, pour son porte-monnaie ou les deux, il existe des astuces pour consommer moins tout en profitant de ses baignades.

Avant d’investir dans une piscine

Si vous envisagez d’acheter une piscine, c’est le moment de vous poser les bonnes questions ! Car l’installation de votre piscine peut être déterminante pour sa consommation en eau et en électricité.

Les points de vigilance à bien avoir en tête :

  • Ne voyez pas trop grand inutilement. Plus une piscine est grande, plus elle est gourmande en eau et en énergie, c’est logique. Choisissez donc un bassin aux bonnes dimensions, adaptées à l’utilisation réelle que vous en ferez ;
  • Choisissez la bonne orientation. Evitez les zones facilement à l’ombre ou cachées par des arbres ou habitations et les zones plus venteuses. A contrario, privilégiez les zones ensoleillées du jardin, pour que l’eau de la piscine puisse chauffer naturellement.

Au quotidien

Si votre piscine est installée et que vous l’utilisez déjà couramment, là encore il est possible de réaliser des économies. Commencez par installer une couverture solaire (ou bâche thermique) sur votre piscine la nuit. Cela vous permettra de mieux conserver la chaleur acquise pendant la journée et d’éviter que l’eau ne s’évapore. Et tant qu’à faire, ce système empêche aux feuilles ou résidus de tomber dans votre bassin !

bache-de-piscine

Autres bons réflexes :

  • Utiliser des ampoules LEDS submersibles pour l’éclairage intérieur de la piscine ou pour ses abords. Ces ampoules sont un peu plus coûteuses à l’achat mais consomment bien moins d’énergie que les ampoules classiques ;
  • Même si vous disposez d’un système de filtrage, vous pouvez également faire un premier nettoyage vous-même tous les jours, avec une épuisette, pour retirer les saletés les plus voyantes. Le système du filtrage s’occupera du reste, mais cet équipement étant énergivore, vous lui donnerez déjà un peu moins de travail.
Astuce Malynx !

Nettoyez régulièrement les filtres de la piscine ! S’ils sont trop encrassés, la pompe consommera d’autant plus pour fonctionner.

Les gestes à ne pas faire

Pour l’entretien de votre piscine, attention aux idées reçues ! En croyant bien faire, on alourdit parfois la facture. Il n’est par exemple pas forcément nécessaire de vider tous les ans l’intégralité de l’eau de piscine. La vider de 30% tous les ans est tout à fait possible si vous surveillez bien au quotidien la qualité de l’eau.

Par ailleurs, on a parfois tendance à se dire que pour consommer moins, on peut réduire le temps de filtration. Mais à long terme le calcul est mauvais ! Si l’eau est moins filtrée, elle est plus exposée aux algues ou bactéries et il faudra alors la traiter et la filtrer davantage à un moment ultérieur.

Et si on a le budget pour

Si vous voulez et pouvez aller plus loin, certains équipements, qui demandent un investissement financier, peuvent vous aider à moins consommer. Le chauffage de la piscine est le poste de dépense le plus coûteux. Pour le réduire, il est possible d’opter pour des solutions de chauffage plus rentables, comme des panneaux solaires ou une pompe à chaleur.

Enfin, pour réduire la facture en eau, pensez aux récupérateurs d’eaux de pluie ! Ces eaux, récupérées grâce à une cuve hors sol ou enterrée sont filtrées puis acheminées jusqu’à la piscine via une pompe. Un achat coûteux mais qui peut s’avérer très rentable sur le long terme.

Cet article vous a-t-il été utile ?