En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Le prix des diagnostics immobiliers varie du simple au double selon les villes

Pour faire réaliser un diagnostic immobilier pour une habitation, les tarifs varient considérablement selon le lieu. Entre Bordeaux et Rouen par exemple, on passe du simple au double.

Pour vendre un bien immobilier ou le mettre à la location, les propriétaires/bailleurs doivent obligatoirement fournir un diagnostic immobilier. Une démarche dont le coût peut considérablement varier selon les villes, d’après une étude menée par l’agence de gestion locative en ligne Flatlooker et rapportée par Le Figaro.

Les tarifs, qui sont fixés librement, peuvent en effet varier du simple au double. Comptez par exemple 152,9€ en moyenne à Bordeaux, contre 316,5€ à Rouen. Entre les deux, les prix moyens s’élèvent à 179,4€ à Marseille, 182,2€ à Paris, 188,3€ à Lyon ou encore 194€ à Lille.

Pour établir cette étude, Flatlooker s’est appuyé sur un pack incluant les 7 diagnostics obligatoires. Localement, d’autres diagnostics peuvent s’ajouter, comme les diagnostics pour les termites, les mérules ou la radioactivité.

L’offre et la demande en jeu

Comment justifier ces différences de prix très marquées ? Pour Thomas Alazet, expert immobilier chez Flatlooker, elles « s’expliquent par un jeu de l’offre et de la demande très différent d’une ville à l’autre ». « Nous référençons une centaine de professionnels à Paris contre seulement quelques-uns à Rouen », ajoute-t-il. La tension du marché varie selon les localités. Ainsi, dans les villes où la demande est forte, les diagnostiqueurs proposent des tarifs plus serrés.

L’étude montre également que dans une même ville, les écarts de tarifs peuvent être importants. A Paris par exemple, le diagnostic le moins cher du marché a été relevé à 124,5€, contre 360€ pour le plus cher.