En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les agences immobilières devraient rouvrir le 11 mai

Dans son discours, le Premier ministre a confirmé que les commerces – donc les agences immobilières – pourraient reprendre leur activité à partir du 11 mai.

C’est un soulagement pour tous les Français qui avaient un projet immobilier suspendu, mais aussi pour tous les agents immobiliers. Dans son discours du 28 avril, Edouard Philippe a affirmé que tous les commerces pourraient reprendre leur activité, à l’exception des cafés, bars et restaurants. Depuis six semaines, tous les projets d’achat, vente et location étaient au point mort.

Toutefois, on ne peut s’en tenir qu’au conditionnel. Le Premier ministre a souligné avec insistance que ces réouvertures ne pourraient avoir lieu que dans le cas où les conditions sanitaires le permettraient. Outre les agences, de nombreux professionnels de l’immobilier pourront reprendre du service : notaires, courtiers, déménageurs, banquiers, diagnostiqueurs…

Respect de la distanciation

Devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre a expliqué sa décision : « Nous sentons que l’arrêt prolongé de la production de pans entiers de notre économie, l’interruption des investissements publics ou privés (…) présenteraient pour le pays, non pas seulement l’inconvénient pénible du confinement, mais celui, bien plus pénible, du risque d’écroulement ».

Les professionnels de l’immobilier qui accueilleront à nouveau la clientèle, dès le 11 mai, devront néanmoins respecter les gestes barrières. Le principal enjeu sera d’organiser le flux des clients dans les agences afin de maintenir la distanciation sociale. Edouard Philippe a également proposé aux professionnels de porter des masques.

Loi Nogal : « Il faut mettre fin à la méfiance réciproque »
Lire l'article