Travaux d’emménagement : comment mettre le voisinage dans sa poche ?


Depuis les confinements successifs, aucune loi n’est venue interdire les travaux en copropriété, qui sont parfois insupportables pour vos (futurs) voisins. Pour emménager sans être déjà haï par la moitié de l’étage, voici quelques conseils pour leur rendre les travaux moins pénibles.

Misez sur une bonne communication

Plutôt que de surprendre tout le monde le jour du début du chantier, prévenez vos voisins en amont sur les dates exactes et la durée des travaux. Cela les aidera à supporter la période, surtout si elle s’avère particulièrement longue. Rappelez à l’entreprise mandatée de respecter les obligations d’informations : annonces dans l’ascenseur, notamment.

Vous pouvez prendre l’initiative vous-même de glisser des mots dans les boîtes aux lettres pour présenter votre arrivée, vous excuser par avance pour le dérangement que vous occasionnerez… Cela peut paraître anecdotique mais changera beaucoup de choses dans l’acceptation des nuisances sonores.

Top 10 des meilleurs mots entre voisins
Lire l'article

Montrez-vous conciliant

Autre astuce : demandez à vos futurs voisins leurs heures de présence ou les moments importants pour eux. Si un voisin doit assister à une réunion en télétravail toutes les semaines à heure fixe, ou si une personne âgée fait une sieste à 13h30 après chaque repas… Ces informations ne sont pas à prendre à la légère. Si vous faites vous-mêmes les travaux, faites le maximum pour respecter ces contraintes personnelles.

Si vous passez par une entreprise, cela va être beaucoup plus délicat de formuler des exigences en matière d’horaires, mais pas impossible. En effet, quitte à allonger quelque peu la durée du chantier, vous pouvez négocier sur les horaires des travaux. A part cet exemple, vous pouvez aussi vous montrer à l’écoute de certains griefs de voisins. Le but n’est pas de parasiter vos travaux non plus : plus vous irez rapidement, mieux ce sera !

Prenez soin des parties communes

Ce point est crucial. Du respect des parties communes peut dépendre toutes vos relations futures avec le voisinage. Il faut que le chantier n’ait aucune incidence sur l’état du couloir, de l’ascenseur, des escaliers, du hall, des portes, etc. Sensibilisez l’entreprise au fait de bien disposer les bâches de protection sur le sol, maintenir les portes ouvertes et autres dispositions de prévention.

Régler un litige avec le syndic de copropriété
Lire l'article

Si jamais un endommagement des parties communes a lieu, il faut que ce soit réparé le plus rapidement possible. Ne sous-estimez pas l’attachement de certaines personnes à leur cadre de vie, ce serait dommage d’être en bisbille avec, par exemple, la doyenne de l’immeuble de 80 ans qui fait le jour et la nuit dans la copropriété.

Pensez à votre assurance habitation

Vous allez emménager prochainement ? Pensez à anticiper les formalités administratives : votre logement doit être assuré dès le jour où vous en serez propriétaire. Grâce à notre comparateur en ligne, vous pouvez rapidement, gratuitement et en toute transparence avoir accès à un devis d’assurance habitation.

Cet article vous a-t-il été utile ?