En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

34% des Français ont fait des travaux pendant le confinement

Une étude a révélé que lors du confinement, la moitié des ménages constataient chez eux la nécessité de réaliser des travaux. Et nombreux sont ceux qui sont passés à l’action.

travaux

C’est lorsqu’on a tous les défauts sous les yeux qu’on les voit le mieux. Le confinement a eu le mérite de nous dévoiler tous les recoins de notre habitation ayant besoin d’un petit coup de neuf. Le sondage OpinionWay pour Little Worker, publié récemment, vient de confirmer par des chiffres cette tendance souvent observée.

L’un des enseignements de cette étude est que 50% des Français ont identifié des travaux possibles dans leur logement. Il s’avère qu’en majorité, les travaux évoqués sont seulement esthétiques (33%), mais il peut aussi s’agir de travaux pour rendre le logement plus pratique (17%) voire même des travaux totalement nécessaires (14%).

Créer des coins « école » et « télétravail »

Dans les faits, tous n’ont pas pour autant opéré ces travaux. Au total, 34% des Français ont profité du confinement pour prendre leurs pinceaux et leurs marteaux. Parmi eux, 19% ont réalisé ces aménagements seuls, 14% avec l’appui de leurs proches et 4% avec l’aide d’un professionnel. Il faut dire que dans un contexte sanitaire compliqué, il est normal de constater que le travail individuel ait été favorisé.

Si l’on se penche sur les actions réellement effectuées, on remarque que l’aménagement d’un coin « école » (17%) ou d’un coin « télétravail » (14%) a été l’un des objectifs les plus partagés. Le réagencement du logement, par contre, a été plus envisagé comme projet que concrétisé dans les faits. Enfin, les Français qui envisagent des travaux s’accordent un budget de 4 554€ en moyenne.