APL : une revalorisation pour l’automne

Après trois ans de sous-indexations et de gels, les aides personnalisées au logement (APL) seront revalorisées pour le mois d’octobre 2021 ainsi que pour l’année 2022. Les APL sont réévaluées en fonction de l’IRL, l’indice de référence des loyers.Financer son logement

Les APL vont connaître une légère réévaluation après une diminution de l’ordre de 5 euros en 2018 et du gel de la revalorisation annuelle. En 2019 et 2020, ces aides ont été également désindexées, provoquant une baisse de la revalorisation, alors que le prix des loyers continuait de grimper. Pour cette année, comme cela se fait habituellement, les APL seront calculées pour le mois d’octobre. Elles sont calculées en tenant compte du chiffre du second trimestre de l’indice de référence des loyers.

Selon les derniers chiffres de l’INSEE, l’IRL s’élève à 0,42%. Ainsi les APL devraient augmenter de 0,42%. Une légère consolation pour les allocataires dépendant de cette aide. Réellement, cela représente moins d’un euro. Pour les allocataires qui ont vu le montant de leurs aides diminué suite à la réforme du 1erjanvier 2021, cette revalorisation est quasi inexistante.

Une réévaluation trop maigre

Depuis le début de l’année, le mode de calcul des aides aux logements a changé. Avant le 1er janvier 2021, les aides étaient attribuées sur la base des revenus des deux dernières années. Désormais, l’évaluation des APL, comme l’allocation de logement familiale (ALF) et l’allocation de logement social (ALS), prend en compte les douze derniers mois glissants.

Ce nouveau mode de calcul a amputé de plusieurs dizaines d’euros le montant des aides de certains bénéficiaires. Selon une étude dressée par l’Unhaj, l’Union nationale de l’habitat des jeunes, 39% des étudiants ont connu une baisse de leurs aides d’environ 118 euros par an. Une diminution conséquente pour les étudiants ayant peu de revenus. Le nouveau mode d’évaluation a également impacté les salariés aux contrats les plus précaires, comme les saisonniers, les indépendants et les intérimaires.