En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Logement : la réforme des APL reportée à cause du coronavirus

La réforme des APL, qui devait entrer en vigueur le 1er avril 2020, est reportée. Elle demande une mobilisation incompatible avec la situation de crise sanitaire que connaît actuellement la France.

Il faudra être encore un peu patient pour que le réforme des APL (aides personnalisées au logement) voie le jour. En effet, le gouvernement a annoncé que la mesure, qui devait initialement entrer en vigueur au 1er avril 2020, allait être reportée. En cause, l’épidémie de coronavirus en cours.

Comme l’explique le ministère de la Cohésion et des territoires dans un communiqué, « les mesures prises pour faire face à l’accélération de l’épidémie du coronavirus – COVID 19 réduisent en effet la disponibilité des personnels des CAF et des MSA ». Dans ce contexte, la priorité est d’assurer la continuité du service et le « maintien des droits de tous les allocataires ».

Report jusqu’à nouvel ordre

Impossible pour le moment de savoir quand sera programmée la réforme des APL. La mesure est en effet reportée jusqu’à nouvel ordre, comme toutes les réformes en cours. Pour rappel, elle devait être appliquée au 1er janvier 2019 mais avait déjà été repoussée à plusieurs reprises.

La réforme des APL, dite « en temps réel », a pour but de déterminer de façon plus juste le montant des APL dont peuvent bénéficier les locataires en fonction de leurs ressources financières actuelles. Aujourd’hui encore, ce montant est calculé à partir des ressources d’il y a deux ans.