En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

APL 2021 : la réforme entrera en vigueur au 1er janvier

A partir du 1er janvier 2021, le mode de calcul des APL évolue. Les montants des aides seront désormais calculés en fonction des 12 mois glissants.

Attendue depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, on connaît enfin la date d’entrée en vigueur de la réforme des APL (aides personnalisées au logement). Dans une interview accordée au Parisien, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon a en effet annoncé que la réforme serait effective à partir du 1er janvier 2021.

Le principe de cette réforme : calculer le montant des aides sur la base des revenus des 12 derniers mois et non sur celle des revenus remontant à 2 ans, comme cela se fait actuellement. « Le nouveau mode de calcul ajuste les aides en fonction des revenus en temps réel. Si ceux-ci augmentent, les aides baissent. Si les revenus diminuent, les allocations croissent », a expliqué la ministre.

2 ans de retard

La réforme des APL était initialement prévue pour 2019, mais son application a été décalée de 2 ans du fait de sa difficile mise en œuvre puis de la crise sanitaire. Le gouvernement espérait réaliser 1,2 milliard d’euros d’économies grâce à cette réforme, mais revoit ses ambitions à la baisse. Après le coronavirus, Bercy s’attend en effet à « ce qu’un nombre plus élevé de bénéficiaires voient leur APL augmenter » et table plutôt sur 700 000€ d’économies.

Les APL concernent aujourd’hui 6 millions de bénéficiaires. A noter que la réforme est distincte d’une autre mesure décidée par le gouvernement en début de quinquennat, à savoir de réduire le montant des APL de 5€ par mois.