En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Immobilier : 35% des Français passent par un courtier pour leur crédit

Selon une étude, le recours aux courtiers immobiliers pour avoir un crédit est en augmentation depuis trois ans. La majorité des emprunteurs ont entre 18 et 34 ans.

En France, plus de 30% de la population a un crédit immobilier en cours, selon une étude OpinionWay-Vousfinancer. Ce chiffre ne varie quasiment pas depuis 2015, même si le profil des emprunteurs se rajeunit de plus en plus.

La part de seniors (+65 ans) dans le marché des crédits immobiliers chute de 6 points pour atteindre le modeste chiffre de 14%. Les adultes de 35 à 49 ans, ainsi que les CSP+ (classe moyenne aisée) sont près de 52% à contracter un prêt. C’est 7 points de plus qu’en 2015.

Une progression qui devrait continuer

Au total, un tiers des Français font appel à un courtier pour leur crédit. Ce sont surtout les jeunes (18-34 ans) qui affectionnent ce biais, à plus de 60%. Soit une hausse de 21 points en trois ans. « La part de marché des courtiers progresse (…) Elle a plus que doublé en 10 ans », a déclaré Jérôme Rubin, directeur général de Vousfinancer.

Parmi les emprunteurs qui passent par un courtier, 55% le font pour obtenir un taux plus avantageux. Les autres raisons sont le gain de temps et l’expertise. Selon les prévisions de l’étude, cette tendance devrait s’accroître avec les années et passer à plus de 40%. En Île-de-France déjà, plus de la moitié des gens passent par eux pour obtenir un crédit immobilier.