En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Achat immobilier : le PTZ et le Pinel vont être prolongés et améliorés

Selon une information relayée par le site Batiactu, le ministère du Logement songerait à prolonger mais aussi revoir le prêt à taux zéro (PTZ) mais aussi le Pinel afin d’aider les ménages à acheter une habitation. Une bonne nouvelle pour le marché et les professionnels du secteur.

Permis de construire

Le gouvernement souhaite donc continuer à aider les ménages français à investir dans la pierre. Ainsi, le ministère du Logement a confirmé au site Batiactu que les deux principaux dispositifs d’aide à l’achat immobilier, le prêt à taux zéro (PTZ) et le Pinel, vont être prolongés mais également revus dans les grandes largeurs.

Dans le détail, le gouvernement veut « verdir » le PTZ, c’est-à-dire conditionner le montant de cette aide à la taille de la parcelle pour construire son logement neuf. Pour ce qui est du dispositif d’aide à l’investissement locatif Pinel, le ministère veut l’adapter en fonction des différents marchés locaux avec une application plus précise selon les caractères territoriaux.

Des changements effectifs en 2022

Pour le moment, ces changements ne sont pas encore officiels mais devraient être inscrits au budget 2021. Dans ce sens, le nouveau cadre de ces aides incitatives n’entrerait en vigueur qu’en 2022. Le gouvernement souhaite ainsi laisser le temps aux futurs propriétaires mais aussi aux professionnels du secteur du bâtiment de s’adapter à ces évolutions.

Plusieurs organisations du monde du logement ont d’ores et déjà salué cette décision du ministère pour soutenir la construction de logements neufs. Notamment celles liées au logement social, comme Coop’HLM et Provicis, précisant à l’AFP que « le ministère du Logement et le gouvernement portent enfin leur attention sur le soutien à l’accession sociale à la propriété ».