En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Les Français font de plus en plus confiance aux agences immobilières

La confiance dans les agences immobilière est au beau fixe. La preuve, les Français étaient plus de 70% à passer par un agent pour vendre leur bien ces dernières années.

Couple achetant leur logement

L’accompagnement comme première motivation

Si les Français font appel à des agences que ce soit pour vendre un bien immobilier, le louer ou l’acheter, ils ont plusieurs motivations. Que ce soit pour la simplicité de confier son bien ou pour la garantie d’un paiement régulier pour le louer, la majorité des Français fait appel aux agents.

Un sondé sur deux fait confiance aux agences pour leurs capacités à estimer le prix d’un bien, 10% du panel compte sur leur large réseau de diffusion pour vendre plus rapidement. C’est compréhensible, selon une autre étude de MeilleursAgents, les agences immobilières sont 3 fois plus efficaces que les canaux alternatifs (vente entre particuliers, dans la famille…). De plus, vendre à un particulier n’est pas synonyme de prix plus élevés et d’une meilleure marge. Il faut se renseigner sur le marché pour pouvoir obtenir les meilleurs prix.

Astuce Malynx !

Lors de la vente d’un bien, l’assurance habitation est automatiquement transférée au nouveau propriétaire. Il aura alors le choix de poursuivre le contrat ou de le résilier.

Les Français, confiants vis-à-vis des agences

En plus de leur remettre les clefs de leurs biens pour les vendre, les Français ont de plus en plus confiance dans les agences immobilières. 67% de leurs clients se déclarent satisfaits par leurs prestations, un chiffre en hausse de 6 points par rapport à 2016 quand 61% communiquent leur avis positif.

Autre point fort des agences, les Français aiment pouvoir gérer leur vente ou leur location immobilière depuis une plateforme sur internet. Ce sont 3/4 des clients qui plébiscitent ce mode de suivi et 57% d’entre eux considèrent être en veille permanente lorsque leur bien est en vente : ils surveillent alors les magazines, le web…