Immobilier : quelles sont les conditions pour visiter un bien dès samedi ?

Alors que les agences immobilières sont autorisées à rouvrir dès samedi 28 novembre, les visites d’habitations dans le cadre d’un achat ou d’une location vont être de nouveau possibles. Cependant, un protocole strict va être mis en place.

Les professionnels du secteur ont donc eu de gain de cause, suite à leur appel au gouvernement. En effet, dans son allocution télévisée mardi, le président de la République a annoncé que les commerces essentiels pouvaient rouvrir à partir du samedi 28 novembre. Les agences immobilières sont ici concernées et vont pouvoir de nouveau organiser les visites de biens immobiliers.

Cependant, elles vont s’effectuer avec des règles strictes selon un protocole signé par les professionnels et révélé par MoneyVox. « Il est plus que jamais nécessaire de garder notre vigilance, et de reprendre nos activités dans un esprit de responsabilité », a assuré Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM. Ce protocole doit néanmoins être validé ce matin par le Premier ministre Jean Castex.

Achat d’un logement : quelles démarches d’assurance habitation effectuer ?
Lire l'article

Une seule personne lors d’un rendez-vous de 30 minutes max

Dans ce sens, les seules visites autorisées s’effectueront dans le cadre de l’achat ou de la location d’une résidence principale, sur rendez-vous, avec un seul candidat par visite et dans la limite de 30 minutes maximum. De plus, il n’y aura désormais qu’une seule visite par demi-journée avec bien évidemment, le respect des gestes barrières.

Au préalable, les agences immobilières auront un rôle prépondérant à jouer quant à la « sélection accrue » des candidats « afin de limiter autant que possible les visites inutiles », précise ce protocole. Des justificatifs de revenus pourront donc être demandés aux visiteurs en amont. Si le dossier est validé, les particuliers recevront alors un « bon pour visite » pour justifier leur déplacement.