Immobilier : -4,5% de ventes de logements pour le 1er trimestre 2018

Le marché de l’immobilier est en recul en ce début d’année. D’après Guy Hoquet, les ventes de logements ont chuté de 4,5% entre janvier et mars 2018.

immobilier ventes

Si l’année 2017 avait été particulièrement favorable pour le marché de l’immobilier, 2018 pourrait être plus mitigée. C’est en tout cas une certitude pour le premier trimestre de l’année, qui enregistre une baisse des volumes, d’après le réseau d’agences Guy Hoquet. Entre janvier et mars 2018, les ventes de logements ont en effet diminué de 4,5% au plan national. Dans le détail, c’est la province qui est la plus touchée (-6%, contre -2% à Paris).

Du côté des prix, la tendance est à un ralentissement de la hausse. Comme le signale l’étude, « les prix au m² dans l’hexagone ont augmenté dans des proportions moindres ». Du 1er janvier au 31 mars, la hausse s’est chiffrée à +1,2%, contre +2,6% sur la même période de 2017. Seule Paris fait figure d’exception, avec des prix en croissance de 5,1% au premier trimestre.

Le pouvoir d’achat immobilier en baisse

Les taux de crédit ont beau être attractifs en ce moment, « ils ne suffisent plus à compenser la hausse des prix », avec un impact direct sur le pouvoir d’achat des ménages, constate Fabrice Abraham, Directeur Général de Guy Hoquet. En moyenne, sur le premier trimestre, pour un prix moyen d’achat à 218 000€, les Français bénéficient d’une superficie de 85 m², soit 2 m² de moins.

Bonne nouvelle pour les locataires en revanche : les loyers sont globalement à la baisse sur le 1er trimestre de 2018. Au niveau national, le loyer moyen des Français s’élève à 708€ pour environ 58 m², soit une baisse de 2,5% sur les 3 derniers mois.