Noël 2021 : notre top 6 des sujets à ne pas aborder autour de la tablée !


Ça y est, nous y voilà enfin ! Décorations sur les façades des immeubles et les habitations, dernières courses pour les cadeaux de Noël et premiers départs en vacances, c’est la période des fêtes ! Et si dans certaines régions la neige manque encore à l’appel, l’esprit de Noël investit progressivement les foyers. Moment plein de convivialité et de partage, le repas du réveillon n’est, pour certains, à ne rater pour rien au monde. Décorations, menu de la soirée, jeux de société, feu de cheminée, tout est prêt ! Mais êtes-vous au point sur les sujets qu’il vaudrait peut-être mieux éviter ? Loin de vous dicter la marche à suivre pour passer un joyeux Noël, LeLynx.fr vous souffle quelques thèmes à aborder avec diplomatie en cette fin d’année 2021 ou, encore mieux, à réserver pour une prochaine fois.

Quels sont les sujets clivants à éviter lors de ce réveillon de Noël ?

C’est un fait : le Français aime tout remettre en question et faire valoir ses arguments. Au pays des lumières, la liberté de penser est reine, le délit d’opinion n’a pas sa place, et c’est tant mieux ! Mais s’il existe un moment où il fait bon de ménager ses intérêts et convictions, c’est bien pendant le réveillon ! Voici une liste (non exhaustive) des discussions et débats à éviter (ou à provoquer si vous vous ennuyez…) pour ne pas vous brouiller !

  • 1. La politique

S’il y a bien un sujet qui revient sur le devant de la scène et qui éclipse petit à petit celui du contexte sanitaire, c’est bien celui de la politique ! Les prochaines élections présidentielles arrivant dans quelques mois et chacun possédant ses convictions, il n’est pas toujours évident d’aborder la question sans attiser quelques tensions.

Il est donc recommandé d’éviter ce sujet, même s’il peut donner lieu à des débats constructifs sur les avancées du pays et ce qui reste à améliorer. N’hésitez pas non plus à vous glisser dans la peau de vos proches qui n’ont pas les mêmes orientations politiques que vous et à relever des idées intéressantes, même si vous ne partagez pas si le sujet est amené à être traité.

  • 2. Le contexte sanitaire

Sujet phare l’hiver dernier, il semble qu’il le soit encore, à l’aune d’un rebond épidémique constaté ces dernières semaines. Et si le principal motif de discorde l’année dernière reposait sur le port du masque, il concerne aujourd’hui la volonté (ou non) personnelle de se faire vacciner contre le Covid-19

Notre conseil est d’aborder le moins possible (voire pas du tout) cette question, d’autant plus qu’elle concerne un choix à faire et qui n’est pas (encore) soumise à une réglementation ou loi en vigueur. Réservez cette discussion pour une autre fois, même si le contexte actuel s’y prête fortement.

  • 3. Les régimes alimentaires

Sujets à ne pas aborder régimes alimentaires

Autre sujet qui fâche, et pas des moindres, celui du régime alimentaire des convives. Pas facile à aborder, la question de l’alimentation reste également l’un des sujets les plus clivants au quotidien que même le moment des fêtes ne semble pas dédramatiser. Il serait donc de bon ton de ne pas y faire référence et, au contraire, de laisser chacun apprécier ce moment à sa façon. 

Astuce Malynx !

Vous accueillez le soir du réveillon de Noël et êtes aux fourneaux ? Pensez à une alternative pour celles et ceux qui ne pourront pas s’accommoder de tous les plaisirs de la table ! Qu’il soit végétarien, végétalien, sans lactose, sans gluten ou sans alcool, un plat de « substitution » ne vous demandera guère plus de temps et reste, pour les concerné(e)s, une belle marque d’attention qui ne manquera pas de les ravir et qui montrera votre ouverture d’esprit et votre considération de leurs convictions.

  • 4. L’argent 

Que l’on ne s’y méprenne pas, le thème de l’argent reste, aujourd’hui encore, un sujet tabou, malgré l’ouverture d’esprit dont beaucoup se vantent ! Associée à la question des cadeaux, la notion de l’argent, pouvant pousser à émettre des jugements de valeur, ne doit pas gâcher un esprit de fête, de surcroît si des enfants sont autour de la table ! 

  • 5. La situation amoureuse

Sujet bien plus léger, la question du célibat fait partie de ces questions au départ innocentes mais qui peuvent avoir le don d’irriter la personne à qui vous la posez ! Celle-ci ne tient peut-être pas à aborder son choix de (ne pas) l’être pour mille et une raisons : choix personnel, pudeur, occasion qui ne s’est pas encore présentée… 

On évite également d’évoquer des projets qui n’en sont peut-être pas (encore) : « Et bien alors ! À quand le bébé ? » Il serait dommage de faire éclater au grand jour, et dans ces circonstances, que les deux tourtereaux de la tables ne sont pas en totale alchimie à ce sujet…

Mieux vaut donc éviter ce sujet, surtout si l’on est entouré et réserver cet échange pour une autre occasion, avec une moins grande tablée, qui permettrait d’instaurer un climat plus propice à un sujet finalement plus compliqué à aborder qu’il n’y paraît.

  • 6. L’écologie

À l’image de la politique et du contexte sanitaire, la question de l’écologie est d’actualité. CO2, pollution et nouvelles mobilités, énergies renouvelables… Chacun a son avis sur la question. Pour autant, ce n’est pas une raison pour que le cycliste invétéré et le conducteur averti roulent en dehors des clous en ce repas de Noël qui doit être partagé dans la joie et la bonne humeur !

Bonus : pain au chocolat ou chocolatine ?

Le repas avait pourtant si bien commencé… Au détour d’une question banale, vous en venez à prononcer le mot qu’il ne fallait pas (nous ne nous risquerons pas à dire lequel !) et ce sont les convives de l’autre bout de la France (qui iront, du coup, se placer à l’autre bout de la table) qui se sentent offusqués. Il vous faudra être malynx pour échapper à ce débat qui promet d’être houleux !

À l’inverse, quels sont les sujets à aborder durant le repas de Noël ?

Sujet à aborder repas Noël 

Fort heureusement, il existe des sujets que vous pouvez aborder sans crainte et qui peuvent, en plus, vous permettre de briser la glace avec un membre de votre famille que vous n’avez pas vu depuis des années ou une nouvelle connaissance !

 

  • Faites une (joyeuse) rétrospective de votre année 2021 à l’occasion de ce repas de Noël : naissances, mariages et promotions ont été autant de célébrations qui ont marqué ces derniers mois. Partagez toutes ces ondes positives, dans le sillage de l’esprit de Noël ;

  • Autre idée pour aborder ce réveillon avec le sourire : faire preuve d’autodérision ! Rien de tel pour détendre l’ambiance, rire de soi montrera aux autres que vous ne vous prenez pas (toujours) au sérieux et que vous êtes la personne avec qui vous pourrez échanger, sans craindre d’être jugé ! Veillez seulement à ce que chacun puisse rire de ces anecdotes tout en restant bienveillant. 

  • Restons dans la positivité et les bons moments passés en abordant une idée de discussion qui replongera certains en enfance : celle liée aux meilleurs souvenirs des Noël passés. Adultes et enfants autour de la table auront forcément un ou plusieurs bons moments qui remonteront à la surface !

  • Êtes-vous plutôt films ou séries ? Si chacun a ses préférences en la matière, rien ne vous empêche d’en discuter et de faire part de ce que vous aimez voir sur le petit ou le grand écran. Il est même probable que vous ayez vu et adoré (ou détesté) la même œuvre ! Et, de là, la discussion démarrera !
Cet article vous a-t-il été utile ?