En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Propriétaires : la taxe « abris de jardin » en hausse de 15% depuis 2011

La taxe d’aménagement, appelée communément la taxe « abris de jardin », est une nouvelle fois majorée en 2020. Depuis sa création en 2011, son montant a augmenté de 15% pour les propriétaires menant des travaux au sein de leur habitation.

Cabanes de jardin, garages, vérandas… Plusieurs travaux sont concernés par la taxe d’aménagement, appelée communément taxe « abris de jardin ». Selon un arrêté publié au Journal officiel, sa valeur est revue à la hausse en 2020 : +0,8% en province passant de 753€ à 759€ et +0,7% en Île-de-France, de 854€ en 2019 à 860€ cette année.

Même si cette évolution est plutôt limitée en 2020, la tendance n’est pas tout à fait la même depuis sa création. Ainsi, depuis 2011, cette taxe a augmenté de 15% en province (660€ à l’époque) et de 14,97% en Île-de-France (748€ à l’époque). Pour rappel, ces montants ne sont d’ailleurs que des valeurs forfaitaires.

Un calcul complexe

En effet, le calcul du montant à payer par les propriétaires est basé sur une valeur taxable au m², multipliée par la surface des travaux, où un taux est ensuite appliqué en fonction du lieu de résidence. Cette imposition n’est demandée qu’une seule fois par l’administration fiscale, payable en 2 fois si le montant dépasse 1 500€.

Cette taxe s’applique notamment « à toutes les opérations d’aménagement, de construction, de reconstruction et d’agrandissement de bâtiments ou d’installations, nécessitant une autorisation d’urbanisme » d’une superficie supérieure à 5m² et d’une hauteur supérieure à 1m80, précise Service-Public. Les piscines (200€/m²) et panneaux solaires (10€/m²) ont des forfaits spécifiques.

Astuce Malynx !

Si vous souhaitez calculer votre taxe d’aménagement, un simulateur en ligne est disponible sur le site du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales !