En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

La taxe d’habitation sera supprimée avant 2022 selon Gérald Darmanin

Le ministre des Comptes publics a confirmé cette promesse devant les députés, mercredi. Une mesure qui renforcera le budget habitation des Français.

Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, a confirmé dans la nuit de mardi à mercredi la suppression de la taxe d’habitation d’ici la fin du quinquennat, c’est-à-dire 2022. Il l’a annoncé devant l’Assemblée nationale, en réponse à une question de Christine Pires Beaune (PS) : « Nous avons à accomplir la promesse puis l’engagement de la suppression à 100% de la taxe d’habitation sans les résidences secondaires. »

La volonté du ministre était mise en doute en janvier, lorsque les maires lui avaient demandé de clarifier sa position. En effet, à cette époque, il envisageait de réexaminer la suppression de la taxe pour les 20% de Français « ayant de gros revenus et de grosses habitations ».

Le gouvernement reste flou

Après avoir annoncé la fin de la taxe d’habitation en septembre 2017, puis en 2020, et enfin de 2021, le gouvernement repousse l’échéance. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a plusieurs fois contredit Gérald Darmanin sur le contenu de la réforme. Les 20% de foyers les plus aisés seraient finalement concernés par cette décision.

Toutefois, qui dit suppression de taxe dit création d’une nouvelle. Et les maires devraient renforcer les taxes foncières afin de compenser la réforme. Au bout du compte, une seule chose est sûre : la suppression de la taxe d’habitation ne s’appliquera pas pour les résidences secondaires.