En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Taxe d’habitation : un simulateur pour mesurer les gains dus à sa suppression

La suppression progressive de la taxe d’habitation fait partie du projet de loi de finances voté par le Parlement le jeudi 21 décembre. Afin que les Français y voient plus clair, le gouvernement a mis en place un simulateur pour mesurer leurs potentiels gains en pouvoir d’achat.

Promesse phare de campagne d’Emmanuel Macron, la suppression progressive de la taxe d’habitation sera très prochainement mise en place. Dès 2018, les contribuables éligibles bénéficieront d’une baisse de 30% du montant de leur taxe. Ils passeront ensuite par des échelons successifs, avec 65% de réduction en 2019 et 100% en 2020.

Pour que les contribuables puissent évaluer leurs gains, le ministère de l’Action et des comptes publics a mis en ligne un simulateur dédié. Les usagers devront renseigner trois informations pour effectuer une simulation : le dernier montant de leur taxe d’habitation, leur dernier revenu fiscal de référence et le nombre de parts qui composent leur foyer fiscal.

 Qui est concerné ?

Pour bénéficier de la mesure, il est nécessaire de pouvoir justifier d’un revenu fiscal de référence (RFL) de maximum 27 000€ pour un célibataire, 43 000€ pour un couple sans enfant et 49 000€ pour un couple avec un enfant.

La suppression de la taxe d’habitation pourrait concerner 80% des Français en 2020. Très onéreuse, cette mesure représentera des coûts très élevés pour l’Etat, évalués à 3Md€ en 2018, 6,6 Md€ en 2018 et 10,1 Md€ en 2020.