En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Taxe d’habitation : le gain indiqué sur les avis d’imposition des ménages

Les prochains avis d’imposition indiqueront aux Français le gain que leur rapporte la réforme de la taxe d’habitation. Le document mentionnera également les hausses éventuelles appliquées par les collectivités.

taxe habitation

La suppression progressive de la taxe d’habitation sera bientôt une réalité, et le gouvernement compte bien la promouvoir auprès des Français. Pour ce faire, dès l’automne prochain, les ménages recevront un avis d’imposition indiquant le gain de pouvoir d’achat offert par la réforme.

Pour 2018, le dégrèvement prévu est de 30%, comme l’expliquera un encadré situé en haut à gauche de l’avis d’imposition : « A la suite de la réforme nationale de la taxe d’habitation, vous bénéficiez d’une réduction de 30% de cet impôt ». Une manière pour le gouvernement de mettre en valeur une mesure mise en place en faveur du pouvoir d’achat des ménages.

La responsabilité des collectivités

Toutefois, le courrier ne s’en tiendra pas à cette mention. Sera aussi indiqué aux Français que « la réduction peut être inférieure si vos collectivités ont augmenté leur taux ou supprimé des avantages vous concernant ». Cette information permet au gouvernement de :

  • Responsabiliser les collectivités qui augmentent leur taux de fiscalité cette année ;
  • Montrer aux Français qu’ils doivent une potentielle hausse de leur taxe d’habitation à des décisions locales, et non gouvernementales.

Sans surprise, le procédé ne devrait pas faire l’unanimité auprès des élus locaux. Le gouvernement justifie quant à lui ce nouvel encadré par la nécessité de la pédagogie « sur une mesure essentielle du quinquennat pour rendre du pouvoir d’achat ».