Location : les incidents ont coûté 96€ aux propriétaires-bailleurs en 2020

Selon une étude Flatlooker, la facture des divers incidents pour les propriétaires louant leur habitation s’est élevée à 96€ en moyenne en 2020. Les travaux de plomberie et de chauffage sont le plus gros poste de dépense.

travaux plomberie

Avis aux futurs propriétaires-bailleurs, il est nécessaire d’intégrer dans son budget les éventuels incidents liés à votre logement. Selon le spécialiste de la location et de la gestion locative en ligne Flatlooker, la facture annuelle est en moyenne de 96€, un montant en baisse de 60% par rapport à 2019 (avec 240€).

Cette bonne nouvelle pour les propriétaires trouve bien évidemment son explication dans la crise sanitaire. Nicolas Parisot, co-fondateur de Flatlooker, a précisé à BFMImmo que « les locataires ont été moins présents dans leurs logements durant les 3-4 mois de confinement et les locataires qui étaient en télétravail chez eux ont eu tendance à plus gérer leurs problématiques en autonomie ».

Des travaux de plomberie-chauffage tous les ans

Au palmarès des plus gros postes de dépense, on retrouve une nouvelle fois les travaux de plomberie et de chauffage (41% du budget total), devant la serrurerie (14%), l’électricité (11,3%) et les huisseries (7,5%). En plus de leur coût, la plomberie et le chauffage sont les soucis les plus fréquents (tous les ans), devant l’électroménager/l’ameublement (tous les 2 ans) et les dégâts des eaux (tous les 2 ans et demi).

Au total, un propriétaire doit gérer 25 sujets chaque année pour son logement en location dont près de la moitié est imprévue. On recense en moyenne 3 incidents techniques dont la résolution s’effectue après 5-6 échanges contre 2 pour l’administratif. Flatlooker relativise ses chiffres car « toutes ces données dépendent bien sûr de l’ancienneté du bien, de l’entretien de l’immeuble (par les résidents et la copropriété) ».

Les différents litiges entre locataires et propriétaires
Lire l'article