En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Le budget logement moyen des Français est de 661€ par mois

Selon le dernier baromètre Sofinscope, le coût mensuel moyen du logement pour les Français est de 661€, en hausse de 30€ sur un an. Un poste de dépense important dans le budget des ménages qui n’est pas ressenti de la même manière chez les propriétaires et chez les locataires.

L’enveloppe budgétaire des Français consacrée à leur habitation représente un quart des revenus (24,3%) mensuels des ménages. C’est l’un des enseignements du dernier baromètre Sofinscope. Les Français dépensent donc en moyenne 661€ par mois pour leur logement, soit pour le loyer (sans les charges) soit pour le remboursement d’un crédit immobilier.

Ce chiffre est d’ailleurs en hausse de 30€ sur un an, mais n’est pas ressenti de la même manière par tous les ménages. Dans le détail, les propriétaires remboursent en moyenne 790€/mois pour leur crédit et les locataires 566€/mois pour leur loyer. De la même façon, ce budget logement mensuel est de 852€ en Ile-de-France contre 617€ en province.

Un tiers des locataires ont des difficultés

« Le logement est ainsi considéré comme un poste de dépenses prépondérant dans le budget global des foyers et continue à avoir un impact important sur les autres postes de dépenses », précise le baromètre. Les Français ont donc des difficultés à épargner de l’argent (60% des foyers), à partir en vacances (57%) ou encore à améliorer leur maison ou leur appartement (57%).

Cependant, ce sentiment est encore plus marqué chez les locataires qui souffrent davantage de ce poste de dépense. 43% des personnes en location estiment que ce budget est trop important par rapport à leurs revenus. De ce fait, plus d’un tiers « avouent éprouver des difficultés financières pour faire face à leur loyer ou à leur remboursement d’emprunt immobilier (34%) », ajoute Sofinscope.