Multirisque habitation : la Matmut préfère réparer que remplacer

 

La Matmut propose désormais dans son contrat d’assurance habitation un nouveau service permettant la réparation des équipements en PVC à la place d’un remplacement systématique.

Réparation

Ce service permet aux souscripteurs d’une assurance multirisque habitation (MRH) de faire réparer leurs fenêtres, portes ou portails en PVC plutôt que de les remplacer, par exemple à la suite d’une effraction ou d’un épisode de grêle. D’après la Matmut, l’offre permet de faire bénéficier ses assurés « d’une prise en charge plus rapide et d’un service plus abouti ».

Une technique de réparation écologique

Pour réparer l’élément en PVC déformé, celui-ci est chauffé pour utiliser la mémoire de forme du matériau et en cas de détérioration, une résine de polymérisation est appliquée pour reconstituer le PVC. Des procédés plus écologiques qu’un remplacement et qui s’inscrivent dans la même logique que les offres déjà proposées par la Matmut pour la réparation en nature des bris de vitres ou encore des dégâts des eaux.

La Matmut a décidé de lancer ce nouveau service après plusieurs mois de test auprès de sociétaires victimes de sinistres touchant de l’équipement PVC. L’assureur fait appel à un réseau national d’artisans agréés « Réparation PVC », formés aux techniques de réparation et labellisés.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres