Inondations de juin : un tiers des sinistrés n’est pas encore indemnisé

 

Quatre mois après les inondations ayant frappé l’Île-de-France et le Centre au mois de juin, près de 50 000 sinistrés n’ont pas encore été indemnisés.

Inondation de juin, des sinistrés pas indemnisés

Interviewée par le journal Le Parisien, Juliette Méadel, secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux victimes, a annoncé que 4 mois après, seuls « 68 % des sinistrés ont été totalement ou partiellement indemnisés par leur compagnie d’assurance ». Au total, 320M€ ont déjà été versés par les assureurs. Une somme qui s’ajoute au fonds d’aide d’extrême urgence de 700 000€ débloqué par l’Etat, ayant permis d’indemniser 2 000 adultes et 800 enfants en Seine-et-Marne.

Juliette Méadel explique le retard d’indemnisation par « l’ampleur exceptionnelle » des inondations subies. Au total, « près de 1 500 communes situées dans une trentaine de départements ont été reconnues en état de catastrophe naturelle », précise-t-elle.

Des expertises longues et nombreuses

Malgré l’expérience des assureurs dans ce type d’événements, « dans certains cas les sinistrés peuvent faire face à des difficultés comme les délais, la multiplication et la lourdeur des expertises », pointe du doigt la secrétaire d’Etat pour expliquer ces ralentissements de procédure.

Juliette Méadel souhaite l’accélération des traitements de demandes d’indemnisation et a déjà convenu avec les assureurs habitation que « l’ensemble des sinistrés auront reçu des avances sur indemnisation d’ici à la fin de l’année ». Etat, assureurs et élus locaux ont prévu de se rassembler d’ici la fin du mois d’octobre pour tirer les conséquences des crues exceptionnelles du mois de juin.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres