Hausse des températures : 5,3 milliards d’euros économisés

 

Les besoins en chauffage sont en net recul depuis 2014. La hausse des températures aurait permis aux Français d’économiser 5,3 milliards d’euros en 2 ans. 

La hausse des températures entraîne une baisse du chauffage

L’hiver 2015-2016 a été le plus chaud depuis 1900, avec en moyenne 2,6° C de plus que les normales de saison.

Selon une étude du cabinet Sia Partners, le réchauffement climatique aurait des conséquences directes sur la fourniture d’énergie en France. En effet, la moyenne des températures a connu une augmentation croissante depuis deux ans (+ 0,51°C en 2014, + 0,33°C en 2015 et + 0,16°C depuis janvier 2016). En conséquence, la consommation de gaz de chauffage a baissé de 47 TWh et la consommation d’électricité de 20 TWh, pour un total de plus de 5 milliards d’économies chez les ménages Français en 26 mois.

L’Etat enregistre également une baisse d’1,5 milliard d’euros des taxes sur la facturation énergétique de gaz, de fioul et d’électricité depuis 2014. Le gouvernement envisage ainsi une nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) sur la période 2016-2023 afin de compenser ces pertes.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres