Habitation : les Français ne paient pas si cher que ça

 

Selon une étude du Crédit Foncier publiée ce lundi 14 novembre, les prix de l’immobilier en France restent raisonnables.

Habitation pas cher

Contrairement aux idées reçues, le poids des dépenses pour le logement en France est moins élevé que dans les autres pays européens. L’étude du Crédit Foncier, publiée ce lundi 14 novembre montre que les dépenses de logement ne seraient pas si importantes pour les français. En moyenne, 18,9% de leur revenu y serait consacré contre 25,1% au Royaume-Uni. Concernant la taille du logement, les français sont dans la moyenne des 28 pays européens, loin devant les britanniques et les polonais, avec en moyenne 2,3 habitants pour 102 m2.

La surface du logement est l’un des critères principaux ayant une influence sur le calcul de la prime d’assurance habitation. A titre d’exemple, en Ile-de-France, il faut compter 291€ par an d’assurance habitation pour une maison contre 176€ pour un appartement. Il est donc indispensable de penser à son budget d’assurance dans le choix de son futur logement.

Londres et Paris à la marge

La France est le pays où la durée du crédit immobilier est la moins longue, se situant à seulement 19 ans, contre 23 ans en Espagne ou encore 25 ans en Allemagne. Au total, les Français sont cependant un peu moins souvent propriétaires que leurs voisins. 65% possèdent leur logement contre 70% en moyenne en Europe.

S’il existe une disparité entre les provinces et les capitales, Paris et Londres sont les seules à creuser un véritable écart. Les deux capitales européennes sont les plus chères d’Europe. Il faut compter aux alentours de 8 400 € par mètre carré pour Paris, avec des pics à plus de 12 000 € pour certains arrondissements de Paris. Londres connaît également une véritable flambée des prix depuis ces dernières années.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres