Assurance habitation : étudiants ou actifs, qui paye le plus cher ?

 

En matière d’assurance habitation, le budget à prévoir peut varier du simple au double selon l’assuré. Focus sur deux profils type.

Etudiant vs couple d'actifs

Dans son baromètre des primes d’assurance habitation 2016, LeLynx.fr s’est intéressé à deux cas pratiques représentatifs, les étudiants et les actifs en couple, pour voir les disparités de cotisations qui peuvent exister :

  • Un étudiant d’Île-de-France d’environ 22 ans, locataire d’un appartement de 9 m² à 30 m², dont les biens à assurer sont inférieurs à 15 000€, devra prévoir dans son budget une prime annuelle de 120€.
  • Un couple d’actif, également en Île-de-France, d’en moyenne 40 ans, propriétaire d’une maison d’une surface de 80 m² à 130 m² et dont les biens à assurer sont compris entre 15 000€ et 45 000€, devra s’acquitter de 298€.

Ces deux profils sont spécifiques à l’Île-de-France, où la prime moyenne est la plus chère de France, avec 176€/an pour un appartement et 291€/an pour une maison. A titre de comparaison, la Bretagne est la région la moins chère, avec 112€/an pour un appartement et 187€/an pour une maison.

Comment calculer la prime d’assurance habitation ?

Les tarifs d’assurance habitation sont établis par les assureurs en fonction de 3 grands critères objectifs :

  • Le nombre et le type de sinistres déclarés au cours des 36 derniers mois ;
  • Le type de logement (maison ou appartement), sa surface, son ancienneté, son état, son équipement de sécurité… ;
  • La valeur des biens à assurer (mobilier et objets de valeur).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres