Rentrée 2016 : 5 conseils pour ne pas se faire avoir !

Economies

La période estivale touche à sa fin et la rentrée est imminente ! Pour beaucoup, c’est avec un budget serré que commence la nouvelle année scolaire. Voici 5 astuces pour faire des économies à la rentrée !

1. Les fournitures scolaires

Les fournitures scolaires se situent au cœur de toutes les inquiétudes en ce qui concerne le budget de la rentrée. Où faire ses achats ? Quelles marques privilégier ? Faut-il acheter en lots ou à l’unité ? Un casse-tête pour la plupart des parents, alors que cette dépense est une belle occasion de faire des économies.

Parce qu’il n’y a pas que les assurances qu’il est important de comparer, l’achat des fournitures scolaires n’a pas besoin de se faire à l’aveugle. En comparant les prix proposés par les différents magasins (papeteries, grandes surfaces…) ou les boutiques en ligne, il est possible de trouver des produits de qualité sans se ruiner, quitte à fractionner ses achats. Et parce que c’est un business lucratif, les fournitures scolaires sont désormais vendues de plus en plus tôt. L’occasion pour les parents malins d’étaler leurs achats pour alléger leur budget rentrée.

2. Les contrats d’assurance

Qui dit retour à l’école, dit également assurance scolaire. Cette couverture demandée par les établissements garantit les dommages causés par un élève à un camarade ou un tiers. Bien qu’elle soit facultative pour toutes les activités scolaires (c’est-à-dire inscrites dans l’emploi du temps de l’élève, même les sorties scolaires obligatoires), cette couverture est exigée pour les activités facultatives organisées par l’établissement (cantine, activités périscolaires, classes de découverte…).

Avant de s’empresser de souscrire une assurance scolaire, il est donc indispensable de vérifier que la garantie n’est pas déjà présente dans un contrat d’assurance déjà souscrit. C’est souvent le cas de l’assurance multirisque habitation, qui contient une garantie responsabilité civile qui couvre tous les dommages causés par un enfant. En faisant le point sur les risques couverts par les différents contrats d’assurance, il est possible d’éviter la souscription d’assurances en doublon et donc de réaliser de vraies économies à l’année.

3. Les nouveaux sports

Association sportive

La rentrée va souvent de pair avec la pratique d’un nouveau sport. Pour se prémunir face aux imprévus, il peut être intéressant de souscrire une garantie contre les accidents de la vie privée (GAV), qui protège la famille des conséquences des accidents de la vie quotidienne. Cette assurance est adaptée aux accidents survenus au cours d’une activité sportive et peut s’avérer nécessaire tout au long de l’année.

Cette période est également l’occasion de faire un bilan sur les besoins de santé de toute la famille pour l’année à venir. Besoin de changer de lunettes ou de subir des opérations dentaires ? En comparant les mutuelles, il est facile de trouver la complémentaire santé la plus adaptée.

4. Les déménagements

Septembre est également le mois des déménagements. Préparer cette étape est la clé pour partir sereinement : ainsi, bien définir les biens ayant besoin d’être transportés et les étapes qu’il est possible de réaliser soi-même est essentiel pour déménager à moindre coût. Pour faire un choix parmi les nombreuses offres, des entreprises comme Movinga permettent de réaliser des devis de déménagement en ligne. L’occasion de trouver le déménageur adapté et au meilleur prix !

Astuce Malynx !

N’oubliez pas que l’assurance habitation est obligatoire pour tous les locataires. Ceux pour lesquels le déménagement va de pair avec l’accès à la propriété ne doivent cependant pas négliger cette couverture. En effet, bien qu’une multirisque habitation ne soit pas obligatoire pour les propriétaires, elle est un gage de sécurité.

5. La conduite accompagnée

Conduite accomapgnée

Pour les lycéens, le retour des vacances est le moment idéal pour se remettre au Code. Pour les parents, c’est l’occasion de rentabiliser les trajets quotidiens en se tournant vers la conduite accompagnée. Proposée par toutes les auto-écoles, la conduite accompagnée est disponible dès 15 ans.

Astuce Malynx !

Parents : avant de vous lancer dans la conduite accompagnée, contactez votre compagnie d’assurance pour obtenir une extension de garantie qui couvrira également le nouveau conducteur en apprentissage.

La conduite accompagnée présente de nombreux avantages, comme la possibilité de passer l’épreuve du permis plus tôt, dès 17 ans et demi. Les jeunes ont également plus de chances de réussir l’épreuve du permis de conduire et donc de réaliser des économies sur les frais engendrés par de multiples passages de l’examen. Enfin, sur le long terme, la conduite accompagnée permet d’obtenir un tarif préférentiel sur un contrat d’assurance jeune conducteur, considéré comme un profil à risques par les compagnies d’assurance.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres