Le programme de François Hollande sur le logement

François Hollande, nouveau président de la République, avait formulé dans son programme de campagne dès le mois de janvier 2012 plusieurs propositions sur la question du logement, en crise puisque la France compterait 3.6 millions de personnes mal logées ou sans abri selon la fondation l’Abbé Pierre.

Maintenant qu’il est chef d’État, François Hollande aura donc tout le loisir de mener une politique visant à améliorer l’accès au logement pour tous et notamment l’accès à la location pour les jeunes. Retour sur le programme du président en matière de logement…

Mesure phare: l’encadrement des loyers

François Hollande s’était illustré fin janvier 2012 par sa volonté d’encadrer les loyers dans les grandes villes. Concrètement, le projet vise à mettre en place un «mécanisme d’encadrement des loyers sur les zones tendues».

L’idée étant de fixer un prix au m2, établi selon la réalité des prix moyens pratiqués dans le quartier, que les propriétaires ne pourraient pas dépasser.

Selon la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM), cette mesure si elle est appliquée risquerait d’entraîner des conséquences négatives sur le marché de l’immobilier puisqu’elle impliquerait que certains propriétaires retirent leurs biens du marché immobilier.

Construction de 500000 logements par an

Par ailleurs, François Hollande souhaite que soient construits ou réhabilités 500000 logements par an afin :

  • De redonner un coup de booste à la construction d’une part;
  • De contrer la pénurie de logements d’autre part.

Plus du tiers de ces constructions sera des logements sociaux et la loi SRU (Solidarité renouvellement urbain) devrait être durcie.

Cette loi SRU impose aux communes de plus de 3500 habitants un quota de 20% de logements sociaux. François Hollande souhaite faire passer ce quota de 20 à 25% et sanctionner plus durement les maires qui ne le respectent pas.

Le logement et les jeunes

Dès son élection, François Hollande l’a annoncé, il y a deux sujets sur lesquels il veut être jugé: la justice et la jeunesse. Il sera évidemment jugé sur tous les sujets, mais pour l’heure toute notre attention est naturellement portée sur ce qu’il compte faire pour les jeunes.

En effet, deux tiers des jeunes âgés de 18 à 29 ans déclarent qu’il est très difficile de trouver un logement. C’est dans ces conditions que François Hollande désire instaurer une «caution solidaire» pour aider les jeunes à accéder à la location.

Cette caution solidaire devrait être mise en place par décret après consultation des partenaires sociaux.

Sur la question de l’assurance habitation, dépense contrainte qui grève également le budget des locataires, François Hollande ne s’est pas encore prononcé. On ose espérer qu’il sera bien inspiré par l’association de consommateurs UFC Que Choisir qui ne cesse de dénoncer l’entrave à la location que constitue la nécessaire souscription d’une multirisque habitation alors même qu’aucun dispositif ne peut garantir l’accès à cette assurance obligatoire.

 

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres