Méfiez-vous des détecteurs de fumée dangereux !

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a fait savoir par un communiqué de presse du 09 novembre 2012 que certains détecteurs de fumées (DAAF) mis en vente en France étaient non conformes et même dangereux.

Vous vous en souvenez peut-être, la loi de prévention contre les risques d’incendie adoptée en 2010 impose que tous les logements soient équipés de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) avant le 08 mars 2015.

La DGCCRF s’engage à communiquer les références retirées de la vente

Comme à chaque fois qu’une nouvelle loi rendant un matériel obligatoire est votée, on fait ici référence à l’obligation de posséder un éthylotest à bord de son véhicule en vigueur depuis le 1er juillet 2012 par exemple, certains pseudo-fabricants, souvent malveillants, mettent des gadgets voire du matériel dangereux sur le marché.

C’est précisément ce que signale la DGCCRF dont le rôle est de «contrôler les DAAF mis sur le marché français.» À ce titre, et considérant que «Un appareil déficient qui ne remplit pas son rôle de prévention ou d’alerte en cas d’incendie donne un faux sentiment de sécurité ne permettant pas aux habitants de maîtriser un départ de feu ou de fuir à temps», elle informe avoir «repéré un lot de matériels non-conforme et dangereux, qui va faire l’objet d’une destruction

Et d’avertir les consommateurs de ne pas utiliser dans leur habitation le DAAF répondant aux caractéristiques suivantes:

  • Marque : AS DETECT
  • Nom du produit : Détecteur de fumée AS DETECT JB-S02
  • Date de fabrication : le 03/03/2012
  • Suite donnée : destruction volontaire par le professionnel avant le 06/12/2012

Source: Communiqué de la DGCCRF

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres