Immobilier ancien : fin du prêt à taux zéro

Alors que plusieurs sondages réalisés en cette rentrée 2011 ne cessent de mettre l’accent sur les difficultés éprouvés par les Français pour se loger, en qualité de locataire ou de propriétaire, sur les tarifs carrément dissuasifs de l’immobilier ou encore sur l’accès à la propriété immobilière rendue quasi impossible pour bon nombre de Français, le gouvernement a, en son âme et conscience, décidé de supprimer le prêt à taux zéro plus (PTZ+) pour les logements anciens, dès le 1er janvier 2012.

Ce qui ne signe pas pour autant la mort du prêt à taux zéro plus qui «sera réservé aux seuls primo-accédants réalisant une opération dans le neuf», nous rapporte Capital.fr.

Où est la France de propriétaires de Nicolas Sarkozy?

Supprimer le prêt à taux zéro + pour l’achat de logement dans l’ancien, moins cher que le neuf évidemment, revient à entraver une fois de plus l’accès à la propriété immobilière des ménages les plus modestes.

Et c’est sans compter sur la part des transactions dans l’immobilier ancien qui représente plus de la moitié du marché.

Toutefois, parallèlement à cette mesure infondée, il est prévu d’exclure du dispositif du prêt à taux zéro, les ménages les plus aisés.

On s’éloigne de plus en plus, vous l’aurez bien compris, des 70% de propriétaires en France qui était le vœu du président de la République au début de son mandat.

Payez moins cher votre assurance habitation sur LeLynx.fr, comparateur d’assurances logement, en faisant une simulation assurance habitation.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres