En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Crédit immobilier : lancement de l’aide pour les emprunteurs malades en Ile-de-France

Depuis le 25 août, en Ile-de-France, les personnes atteintes d’une maladie grave peuvent bénéficier d’une aide spécifique pour souscrire un crédit immobilier. Un coup de pouce bienvenue pour prendre en charge les surcoûts qui leur sont appliqués.

Assurance emprunteur et loi Hamon

Difficile de souscrire un crédit immobilier lorsqu’on est atteint d’une maladie ou qu’on l’a été, car de lourdes surprimes s’appliquent dans la majorité des cas. Bonne nouvelle : ce ne sera plus le cas en Ile-de-France. En effet, depuis le mardi 25 août, certains acheteurs qui sont dans ce cas de figure peuvent bénéficier d’une aide financière pour assumer ces surprimes.

Concrètement, les personnes concernées peuvent faire appel à la GIS, ou garantie immobilière solidaire. Ce dispositif, expérimenté par la région Ile-de-France jusqu’en 2021, vient en complément du dispositif Areas (S’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé), disponible partout France depuis 2007. Pour ce faire, l’Ile-de-France s’est associée avec plusieurs banques : CNP Assurances, Natixis Assurances, La Banque Postale, la Banque Populaire Rives de Paris, la Banque Populaire Val de France et la Caisse d’Epargne Ile-de-France.

« Mettre fin à une injustice »

L’objectif de la GIS est de « mettre fin à une injustice entre les Franciliens en permettant à ceux qui présentent un risque aggravé de santé de devenir propriétaires aux mêmes conditions que les autres », expliquait en juillet dernier Valérie Pécresse, présidente de la région. L’Ile-de-France a débloqué un budget de 3,7 millions d’euros pour y parvenir.

A noter toutefois que certaines conditions doivent être réunies pour pouvoir bénéficier du dispositif :

  • Sont concernés les primo-accédants qui souhaitent acquérir une résidence principale en Ile-de-France et bénéficient du dispositif Areas ;
  • L’échéance du crédit doit intervenir avant que l’emprunteur n’ait 71 ans ;
  • La part assurée du prêt immobilier ne doit pas dépasser 320 000 euros.