Assurance emprunteur : la vraie concurrence, enfin ?

Réunis sous la toute nouvelle Apcade, depuis lundi 28 juin, sept assureurs et un courtier veulent mettre la main à la pâte pour imposer dans les faits une concurrence véritable face aux bancassureurs.

Malgré de nombreuses lois pour libérer le marché de l’assurance emprunteur, les banques parviennent toujours à défendre leur pré carré. Les acteurs alternatifs, qui ne représentent que 12% du marché, veulent mettre flamberge au vent pour faire baisser les prix et renforcer la concurrence. Ils sont sept assureurs et un courtier, et ont formé l’Apcade (association pour la promotion de la concurrence en assurance des emprunteurs) pour tenir la dragée haute aux banques.

Dans l’ordre alphabétique, on peut citer Allianz, April, Aéma, Aviva France, MNCAP, MACSF, Maif et Malakoff Humanis. Ces acteurs de l’assurance ont du pain sur la planche : ils veulent formuler des « propositions fortes » et devenir un « interlocuteur privilégié des pouvoirs publics ». L’Apcade revendique représenter, peu ou prou, 30 millions de Français.

Un match retour pour la résiliation infra-annuelle

Le chantier prioritaire de cette alliance sera de faire baisser le coût de l’assurance emprunteur, un serpent de mer du crédit immobilier qui a fortement augmenté ces dernières années. A l’inverse du crédit qui, lui, atteint son niveau plancher. Les candidats à l’accession « ne bénéficient toujours pas d’une véritable liberté de choix et d’économies substantielles sur les primes (…) alors que le budget d’assurance est l’un des plus importants pour la grande majorité des Français », a communiqué l’Apcade.

Malgré les lois d’assouplissement (Lagarde, Bourquin…), les banques sont accusées de faire l’autruche en omettant d’informer leurs clients de leurs droits, ou en conditionnant l’octroi du prêt à la souscription de leur assurance. L’année dernière, les parlementaires ont sonné l’hallali de la résiliation infra-annuelle (la possibilité de changer de contrat à tout moment après un an) ; mais le sujet pourrait bientôt revenir sur la table…