Calculer le coût de son assurance crédit

Qu’une assurance crédit soit souscrite auprès d’une banque ou que l’emprunteur se tourne vers un autre établissement, le prix de ce contrat doit être pris en compte dans le montant total du prêt. Il importe d’en connaître le coût, afin d’ajuster son budget en conséquence.

Calcul de l'assurance crédit

Bien que non obligatoire, la souscription d’une assurance crédit – aussi connue sous le nom d’assurance emprunteur – est le plus souvent une condition sine qua non pour qu’une demande de prêt immobilier ou de crédit à la consommation soit acceptée par un organisme financier. En cas d’incapacité de remboursement, d’invalidité de travail ou encore de décès, l’assurance crédit couvre les responsabilités du souscripteur en amortissant les échéances à couvrir.

Deux modes de calcul différents

Depuis la loi Lagarde de 2010, l’emprunteur a deux possibilités pour souscrire cette couverture :

  • S’adresser à sa banque ;
  • Choisir soi-même la délégation d’assurance en signant un contrat auprès d’une autre compagnie.

De façon générale, l’âge de l’emprunteur, son état de santé, ses antécédents médicaux, les risques liées à son activité professionnelle et la durée du prêt sont des éléments pris en compte dans le calcul de l’assurance crédit, peu importe la façon dont celle-ci est contractée. En revanche, le mode d’application du taux de l’assurance est différent selon la formule choisie.

Une assurance crédit souscrite auprès d’une banque

Dans le cas d’un contrat de groupe proposé par la banque, le calcul du coût de l’assurance se fait sur le montant du capital emprunté. Ce taux reste donc inchangé pendant toute la durée du prêt. Le calcul des mensualités moyennes se fait en multipliant le taux de l’assurance prêt (défini par la banque) par le capital emprunté, puis en divisant le résultat obtenu par 12.

Si le taux de l’assurance crédit d’un emprunt de 200 000 € s’élève à 0,4 %, la prime mensuelle sera égale à 66,67 % (200 000 € x 0,4 % / 12 = 66, 67).

Calcul du prix d’une assurance crédit individuelle

Le crédit auto

À la différence d’une assurance crédit proposée par un établissement bancaire, le coût d’un contrat souscrit à titre individuel se fait sur la base du capital restant dû. Dès lors, son coût est recalculé tous les ans selon un tableau d’amortissement.

Exemple : Si le montant total de l’emprunt est toujours de 200 000 € (avec un taux fixe de 3,5 % sur 20 ans), le coût de l’assurance crédit sera de 66,67 € le 1er mois. Puis, il baissera à 66,48 € le 2e mois, car calculée sur 199 400 € (l’emprunteur ayant remboursé 600 € le mois dernier), et ainsi de suite jusqu’à atteindre 0,38 € à la dernière mensualité.

Si cette solution semble avantageuse, il est néanmoins important d’étudier l’offre de sa banque avant de prendre une décision définitive. Certaines agences bancaires baissent le taux d’intérêt de leurs prêts de manière à proposer des assurances crédit aux tarifs plus abordables.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres